Securité

Bouaké: Des détonations d’armes entendues au corridor sud ce mardi

Bouaké: Des détonations d’armes entendues au corridor sud ce mardi

Selon fraternité matin, des militaires seraient « entrés en action » pour libérer cette entrée et sortie de la ville de Bouaké occupée depuis le lundi 22 mai par des démobilisés rapporte un témoin, joint au téléphone, aux environs de 08h30 Gmt.



Selon le correspondant, des militaires seraient « entrés en action » pour libérer cette entrée et sortie de la ville occupée depuis le lundi 22 mai par des démobilisés.

Le lundi justement, dans cette ville et dans plusieurs autres localités du pays, notamment Abidjan, Korhogo, Adzopé, les corridors avaient été assiégés par les démobilisés. Ils manifestent ainsi pour demander aux autorités de les prendre compte dans le paiement des arriérés de primes, revendiqués par les militaires mutins.   


« Nous voulons que l’État de Côte d’Ivoire nous dise quand et comment nos primes vont nous être payées. Nous voulons également que les plus jeunes d’entre nous soient intégrés dans l’armée », a déclaré ce même lundi à Korhogo (Nord du pays), un responsable de la « cellule 39 », l’un des collectifs de démobilisés de Côte d’Ivoire.

Commentaires