Securité

Bouaké : après la mutinerie, place aux pillages

Bouaké : après la mutinerie, place aux pillages

Depuis ce matin, c’est la psychose à Bouaké. Après le mouvement d’humeur des militaires, place aux pillages. Mutins et population ont pris les commerces de la ville pour cible.

La mutinerie a-t-elle-ouvert la porte aux pillages ? En tout cas les populations se sont misent dans la danses. Pillages de commerces, magasins, établissements financiers… tous ont été pillés.

La ville de Bouaké vit des moments difficiles. L’insécurité y gagne du terrain peu à peu.

Commentaires