Securité

Axe Bangolo-Kouibly: Un assaillant tué dans l'attaque d'un poste de contrôle des Faci

Axe Bangolo-Kouibly: Un assaillant tué dans l'attaque d'un poste de contrôle des Faci

Au petit matin du 6 avril 2018 (aux environs de 2 heures du matin), trois inconnus avec des armes de guerre et à moto ont ouvert le feu sur des éléments des Forces armés de Côte d’Ivoire (Faci) au poste de contrôle du Carrefour Baou non loin du village de Totodrou sur l'axe Bangolo-Kouibly .  

 

La riposte des Faci, lors de cette attaque, ne s'est pas fait attendre. L'artificier des assaillants connu de tous dans la zone, a été refroidi lors des échanges de tirs. Paré d'amulettes et de plumes d'oiseaux, il avait en sa possession une arme de type kalachnikov, des munitions d'Ak47 et de la drogue, selon un officier des Faci qui a requis l'anonymat.

 

Toujours selon l'officier, les deux autres criminels blessés ont abandonné leur moto pour disparaître dans la pénombre. ''L'arme que nous venons de trouver sur l'assaillant fait partie de la dotation des Faci. Elle a été emportée par des inconnus lors d'une attaque contre notre position en janvier dernier. Je pense que c'est ce même groupe qui sème la terreur, écume et tue d'innocentes personnes dont le directeur de l'école de Guehouo. Nous recherchons les deux autres criminels blessés lors de l'attaque qui sont en fuite", a révélé le sergent O.A. joint à Kouibly. Avant d'inviter les populations à collaborer avec les militaires pour retrouver ses deux redoutables malfrats.

 

Il faut noter que les positions des forces de l'ordre sont constamment attaqués par des hommes armés non identifiés depuis le début de cette année dans cette partie du pays. Un directeur d'école a été tué en fin de semaine dernière à Guehouo et sa femme grièvement blessée.

 

Fratmat.info

Commentaires