Securité

Attaque du camp d'Agban en 2012/ 10 ans de prison pour Abéhi et ses co-accusés

Attaque du camp d'Agban en 2012/ 10 ans de prison pour Abéhi et ses co-accusés

Le verdict du procès du gendarme Jean Noel Abehi et 14 autres  présumés  accusés de l'attaque du camp d'Agban en décembre 2012 est tombé. La peine pour d'Abehi et de ses 3 co-détenus est lourde de 10 ans de prison.

Le juge Aboubacar Coulibaly a reconnu coupable Jean Noël Abéhi, ancien commandant du Groupement d’escadron blindé (Geb) du camp de gendarmerie d’Agban et trois co-accusés (tous des gendarmes et policiers) de fait de complot et de tentative d'attentat contre l'autorité de l'État. 


En répression, il les a condamnés à 10 ans chacun. Aussi, les huit civils détenus ont tous été acquittés.  Ils devront être libres s'ils ne sont pas poursuivis pour autre chose.  

Jean Noël Abehi comparaît pour la deuxième fois devant la justice.  Il avait été condamné à 5 ans de prison pour désertion par le Tribunal militaire d'Abidjan.

Une décision de justice en faveur de l'ex-commandant du Groupement des engins blindés (Geb), car quelques heures avant, l'avocat général, Souleymane Koné, avait réclamé, lors de son réquisitoire, la prison à vie pour l'ancien patron du Geb.
En exil au Ghana depuis la fin de la crise post-électorale de 2010, il a été arrêté en 2013n et ramené en Côte d'Ivoire pour repondre de ses actes. 

 

                                          Imatin avec Frat-Mat

Commentaires