Securité

Armée : Ouverture lundi à Grand-Bassam de la 3ème édition de la SIRS

Armée : Ouverture lundi à Grand-Bassam de la 3ème édition de la SIRS

La 3ème édition de la Session internationale de réflexion stratégique (SIRS), organisée par le ministère de la Défense, s’ouvre lundi, à Grand-Bassam, a annoncé vendredi, le chef de cabinet civil de ce ministère, Jean-Jacques Konadjé, lors d’une conférence de presse, à Abidjan.

 

Il a expliqué que cette activité majeure de l’Institut d’études stratégiques et de défense (IESD) va se tenir jusu’au vendredi, à N’Sah hôtel sur le parrainage du ministre Ahmed Bakayoko, avec pour objectif, « d’éprouver les réalités de l’environnement géopolitique africain dans le creuset de la pensée stratégique ».

Cette rencontre, portant sur le thème, « reconstruction de l’outil de défense post-conflit : cas des pays africains », sera animée par une dizaine de conférenciers avec la participation de 60 auditeurs dont 20 nationaux et 40 internationaux, originaires de 20 pays d’Afrique, ainsi que de deux organisations régionales, notamment la CEDEAO et la CEEAC, a précisé M. Konadjé.

Il a expliqué que le choix de ce thème, s’explique par le fait que nombreux sont les pays africains, qui après avoir été le théâtre de conflits ou de crises, parfois sanglantes, empruntent le chemin de la paix, à travers la mise en œuvre de programmes de sorties de crises. « Lorsqu’elle est bien menée, la reconstruction de l’outil de défense contribue à jeter les bases de la stabilité et du développement dans un contexte post-conflit », a-t-il indiqué.

Selon le conférencier, « la reconstruction de l’outil de défense en période post-conflit représente un véritable défi pour tout pays qui s’inscrit dans un processus de paix durable ».

La première édition de la SIRS s’est tenue en 2015, sur le thème, « les relations armées-nation, quel modèle pour l’Afrique ? » et la seconde en 2016 sur le thème, « menaces sécuritaires transnationales, vers une approche prospective africaine ».

Commentaires