Santé

Santé: une pilule contraceptive pour hommes bientôt sur le marché !

Santé: une pilule contraceptive pour hommes bientôt sur le marché !

Une pilule contraceptive pour hommes, appelée DMAU, donne des résultats satisfaisants, d’après une étude américaine qui sera présentée dimanche au 100e congrès de l’Endocrine Society, à Chicago. 

 

C’est un serpent de mer de la pharmacopée contraceptive. Une nouvelle pilule pour hommes semble cette fois donner des résultats satisfaisants, et engendrer des effets secondaires mineurs (petite hausse de poids et légère hausse du bon cholestérol), selon une étude américaine.

Comme la pilule pour les femmes, cette pilule contraceptive orale (appelée DMAU : dimethandrolone undecanoate) combine des hormones mâles (comme la testostérone) et une progestérone. Elle est prise quotidiennement.

Selon Stéphanie Page, professeure de médecine à l’Université de Washington, principale auteure de l’étude : « De nombreux hommes disent qu’ils préféreraient une pilule quotidienne, plutôt que des injections ou des gels, qui sont également en développement. »

Peu d’effets secondaires

L’étude a impliqué 100 hommes, âgés de 18 à 50 ans (mais seulement 83 sont allés jusqu’au bout) qui ont pris ce produit pendant un mois. Le DMAU a été testé à trois doses différentes (100, 200 et 400 mg) et en deux formulations. La dose la plus élevée serait la plus efficace, pour bloquer la production de testostérone et de deux autres hormones jouant un rôle dans la maturation des spermatozoïdes. L’étude ne mentionne pas d’effets secondaires sur la libido. Et l’effet serait rapidement réversible.

« Ces résultats efficaces sont sans précédent dans le développement d’un prototype de pilules pour hommes, affirme le Dr Page. Des études au long cours sont lancées pour confirmer que le DMAU, pris chaque jour, bloque la production de sperme. »

Si ces études sont satisfaisantes, une demande d’autorisation de mise sur le marché sera déposée auprès de FDA américaine.

Ce qui bloquait

Jusqu’ici, les projets de pilule contraceptive quotidienne pour hommes posaient problème, en raison de risque d’inflammation du foie liée aux forts dosages de testostérone. Même si celle-ci était rapidement éliminée de l’organisme, obligeant à envisager deux prises par jour. D’autres prototypes généraient des effets secondaires très génants, allant des troubles de l’humeur à la baisse sensible de la libdo.

Développée par les Instituts américains de santé (et non par une grosse firme pharmaceutique), la DMAU contient de l’undécanoate, un acide gras à longue chaîne, qui ralentit l’élimination de la testostérone par le foie.

L’étude sera officiellement présentée dimanche, lors du 100e congrès de l’Encocrine Society, qui se tiendra ce week-end à Chicago.

D’autres procédés médicamenteux de contraception masculine sont effectivement en développement. Les gels, par exemple, injectés dans le scrotum (où sont fabriqués les spermatozoïdes) sont censés détruire les spermatozoïdes. Ce type de traitement est censé être réversible, avec une autre injection détruisant le gel. Mais cette méthode est plus invasive et plus difficilement acceptable psychologiquement.

Reste à savoir, si la suite des essais cliniques du DMAU sont favorables, quel industriel se lancera dans la production de la pilule pour hommes. Quel est le marché ? Les hommes, pour beaucoup sensibles à tout ce qui touche à l’imaginaire de la virilité, sont-ils prêts ? Intéressante question.

 

Avec Afrika TV

Commentaires