Santé

Plus de 150 malades de la tuberculose dépistés à mi-parcours de 2018 à Bondoukou (CAT)

Plus de 150 malades de la tuberculose dépistés à mi-parcours de 2018 à Bondoukou (CAT)

Le directeur du Centre antituberculeux (CAT) de la région sanitaire du Gontougo et du Bounkani, Yapi Yapi Didier a affirmé que quelque 155 malades de la tuberculose ont été dépistés à mi-parcours de l’année 2018 dans le district sanitaire de Bondoukou (Nord-Est).

Ces données ont été corroborées par le directeur régional de la Santé, Dr Kouadio Augustin qui a d’ailleurs comparé ces chiffres à ceux de l’année dernière estimés à 456 cas de tuberculose, toutes formes confondues, dont 94% de cas contagieux.

Lors de l’ouverture, jeudi, du centre de dépistage et de traitement de la tuberculose dans la localité de  Flakièdougou (76 km de Bondoukou), Dr Kouadio a indiqué que la coinfection tuberculose/ VIH oscille autour de 13%. Il a  révélé que le taux de décès reste très élevé à 8%, et les perdus de vue à 2%, malgré la gratuité et la disponibilité des médicaments antituberculeux.

« Ces données illustrent les efforts accomplis. Cependant, de nombreux défis se présentent à notre pays qui s’est engagé à atteindre l’élimination de la tuberculose en 2035 », a-t-il fait savoir.

L’administrateur de la Santé en a profité pour lancer un appel aux personnes qui toussent pendant deux semaines afin qu’elles se fassent dépister en surmontant la stigmatisation qui les amène souvent à développer un sentiment de honte et de dépression.

« Ces réactions constituent un obstacle majeur aux efforts de prévention de la tuberculose », a-t-il souligné, précisant que l’aide des membres de la famille, des amis et de la communauté est d’une importance cruciale.

Commentaires