Santé

Le taux d’allaitement maternel en Côte d’Ivoire est de 23%, affirme un pédiatre

Le taux d’allaitement maternel en Côte d’Ivoire est de 23%, affirme un pédiatre

Le médecin pédiatre à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, Dr Kouadio Assé a déclaré, jeudi, lors d’une conférence publique à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’allaitement maternel à Daloa, que le taux d’allaitement maternel en Côte d’Ivoire est faible et représente un taux  de 23 %

Pour le docteur,  plusieurs millions d’enfants sont atteints de malnutrition car ils sont sevrés tôt  ou la quantité et la qualité de la nourriture ne sont pas suffisantes. Il a aussi souligné que les organisations internationale notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef ont préconisé que le lait maternel soit donné jusqu’à 6 mois à l’enfant sans qu’on n’y ajoute l’eau ou du jus.

Comme avantage, le docteur indique l’enfant allaité évite la diarrhée, les infections respiratoires, l’obésité, l’asthme et il est attaché à sa mère. Il a aussi une croissance harmonieuse.

Du côté de la mère, elle sera moins malade et évitera le cancer. Il faut également bien position l’enfant au sein pour éviter l’engorgement et des infections aux mamelons.

Pour les femmes atteintes  du VIH, elles peuvent donner à téter à leur enfant si elles suivent leur traitement. Une femme qui travaille peut aussi  tirer son lait avant d’aller au travail et ce lait lui sera donné.

Selon Dr Niaba Koffi Valery de l’université de Daloa, le lait maternel contient 88% d’eau, 1, 3 % de protéine, 3,8 % de graisse dont 98% de triglycéride et 7% de glucide dont 85% de lactose.

Pour lui, il est scientifiquement démontré que si 90% des femmes allaitent exclusivement l’enfant  au sein, la mortalité infantile pourrait être réduit de 13 %. D’où le plaidoyer de Dr Kouadio pour que le taux d’allaitement soit le plus élevé possible.

Commentaires