Santé

L’Afrique et l’Asie comptent le plus d’adultes aveugles au monde (Etude)

L’Afrique et l’Asie comptent le plus d’adultes aveugles au monde (Etude)

Selon une étude rapportée par le site d’informations scientifiques, SciDev.Net, l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud ont le pourcentage le plus élevé de personnes mal voyantes dans le monde.

 

 

L’étude publiée dans Lancet Global Health du 2 août montre que la cécité a affecté 36 millions de personnes à l’échelle mondiale, notamment les pays en développement qui portent le plus lourd fardeau.

Kovin Naidoo, co-auteur de l’étude et fondateur de l’African Vision Research Institute à l’université du Kwazulu-Natal, en Afrique du Sud, affirme que « la croissance et le vieillissement de la population mondiale entraînent une augmentation substantielle du nombre de personnes touchées. »

Les chercheurs qui sont membres du Vision Loss Expert Group, un réseau international de spécialistes des soins oculaires, ont procédé à une étude systématique et à une méta-analyse de bases de données sur la population relatives à la déficience visuelle et à la cécité, publiées entre 1980 et 2015.

Ils ont récupéré 3.878 documents, mais en ont analysé 61 pour parvenir à leurs conclusions.

Les chercheurs ont estimé la prévalence des troubles de l’œil tels que la cécité et la déficience visuelle en 2015, comparé leurs estimations aux chiffres de 1990 et fait des projections pour 2020 et 2050.

Ils ont constaté qu’en 2015, la prévalence de la cécité chez les adultes était plus élevée dans le monde en développement par rapport aux régions développées, l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud étant les plus touchées.

Par exemple, alors que les régions développées ont une prévalence de la cécité des adultes de moins de 1%, celle de l’Afrique de l’Ouest est de 5% tandis que l’Afrique de l’Est et l’Asie du Sud totalisaient 4% chacune.

Environ 38,5 millions de personnes seront aveugles en 2020 et 114,6 millions de personnes en 2050, selon les estimations de ces scientifiques qui définissent
l’altération de la vision comme une limitation d’une ou plusieurs fonctions de l’œil.

L’étude indique qu’environ 55% de toutes les personnes malvoyantes dans le monde sont des femmes et que 89% des personnes ayant une déficience visuelle vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

 

 

Commentaires