Santé

Juncker incapable de se déplacer au sommet de l'Otan

Juncker incapable de se déplacer au sommet de l'Otan

Jean-Claude Juncker est apparu très diminué aux côtés des autres chefs d'État avant de participer au dîner de gala de l'Otan mercredi soir. Un comportement qui pose question lorsqu'on connaît la réputation de gros buveur du président de la Commission européenne.

Jean-Claude Juncker avait-il trop bu mercredi soir? Incapable de gravir
les marches de la tribune officielle, titubant, le Luxembourgeois faisait peine à voir à quelques minutes du dîner de gala organisé au musée d'Art et d'Histoire du Cinquantenaire mercredi soir. Plusieurs chefs d'État ont même dû venir à sa rescousse, dont Emmanuel Macron. 

Interrogé, l'intéressé a expliqué qu'il souffrait en réalité d'une sciatique,  ce qu'a confirmé - sourire en coin - Antonio Costa, le Premier ministre portugais. "Il n'a pas de problème de santé grave pour autant que je sache, mais il a un problème de dos depuis un certain temps", a répondu Mark Rutte, le Premier ministre néerlandais, avant de renvoyer les journalistes vers la Commission pour plus d'information sur l'état de santé du patron de l'UE.

Commentaires