Santé

Inde : le virus Nipah fait au moins 10 morts

Inde : le virus Nipah fait au moins 10 morts

Il est considéré comme mortel dans 70 % des cas. Bien connu en Asie du Sud et Sud-Est, le virus Nipah est responsable pour la première fois d'au moins dix morts ces deux dernières semaines dans le Kerala, au sud de l'Inde. Une centaine de personnes sont par ailleurs en quarantaine.

 

Toutes les victimes ont contracté cette zoonose dans le district de Kozhikode (anciennement Calicut), une zone inédite pour le virus Nipah. Parmi les premiers morts figurent plusieurs membres d'une même famille et une infirmière qui les a soignés.

Le virus, pour lequel il n'existe pas de vaccin peut provoquer des encéphalites mortelles et des comas. Il se contracte en consommant des aliments infectés par la chauve-souris porteuse, notamment des fruits, ou par d'autres animaux eux-mêmes contaminés par le chiroptère. Des cas de transmission interhumaine ont été également été signalés par le passé, selon l'Organisation mondiale pour la santé (OMS).

Commentaires