Santé

Il y a trop de bébés suralimentés, selon les experts

Il y a trop de bébés suralimentés, selon les experts

Les trois quarts des bébés et des nourrissons britanniques consomment plus de calories qu'ils ne le devraient, selon un rapport de la Santé publique britannique portant sur l'alimentation et la nutrition des nourrissons et des jeunes enfants.

Le Public Health England considère qu'il est temps de s'attaquer à la suralimentation dès la naissance pour s'assurer que les enfants prennent le meilleur départ possible dans la vie.

Les conseillers en matière de santé du gouvernement ont publié de nouvelles directives, les premières depuis plus de 20 ans, sur l'alimentation des bébés.

Obésité

Les experts considèrent qu'un enfant en surpoids est plus susceptible d'être en excès à l'âge adulte. En revanche, un enfant en situation de surpoids à la naissance ne le sera pas nécessairement plus tard.

Le lien entre le régime alimentaire au début de la petite enfance est moins clair.

Près d'un quart des enfants en Angleterre sont obèses ou en surpoids à l'âge de quatre / cinq ans.

Le ministre britannique des Finances George Osborne avait d'ailleurs annoncé en 2016 l'introductionfuture d'une taxe sur les boissons sucrées non-alcoolisées, afin de lutter contre l'obésité infantile.

Les maladies liées à l'obésité coûtent chèr à l'économie. Une partie de la prochaine phase du plan gouvernemental de lutte contre l'obésité chez les enfants consiste à examiner si les aliments pour bébés sont suffisamment sains et s'ils contiennent trop de sucre.

  • Les bébés devraient être allaités exclusivement pendant les six premiers mois de la vie
  • Les aliments solides peuvent être introduits vers six mois
  • Le lait de vache ne doit pas être consommé avant 12 mois
  • Évitez les aliments riches en sucre ou en sel
  • Les aliments contenant des arachides et des œufs de poule peuvent être introduits à six mois parce que retarder cela pourrait augmenter le risque d'allergie alimentaire (mais demander conseil s'il y a de fortes antécédents familiaux d'allergie alimentaire)
Commentaires