Santé

Explosion près du stade de Dortmund, ce que l'on sait

Explosion près du stade de Dortmund, ce que l'on sait

Selon Gregor Lange, le chef de la police locale, lors d'une conférence de presse, les explosions au nombre de trois près du stade de Dortmund dans la nuit du mardi 11 avril, visaient directement le Borussia. "Nous partons du principe, et nous l'avons fait dès le départ, qu'il s'agit d'une attaque qui visait directement le bus" de l'équipe, avait-il déclaré. 

Mardi soir, trois charges explosives ont détonné près du bus de l'équipe du Borussia Dortmund faisant deux blessés: Marc Bartra (défenseur du club allemand) et un agent de police. 

Que s'est-il passé?

Les explosions ont eu lieu près du bus de l'équipe du Borussia Dortmund, dans le quartier de Höchstern, à seulement une dizaine de kilomètres du lieu du match. Les joueurs venaient de quitter l'hôtel pour se rendre au stade où, ils devaient affronter Monaco en quarts de finale de la Ligue des champions. Des vitres ont alors volé en éclat. Les doubles vitrages du bus ont été très endommagés, le véhicule noir à écusson jaune a été visiblement brûlé sur le côté droit et à l'arrière, à hauteur des joueurs. 

Ce mercredi, la police recherche une voiture immatriculée "à l'étranger", indique Bild. Quant au match entre Dortmund et l'AS Monaco interrompu, il se jouera finalement ce mercredi soir à 18h45. Solidaire, le club allemand a lancé le hashtag #bedforawayfans (lits pour supporters en déplacement) à l'attention des supporters monégasques pour les aider à trouver un logement pour la nuit à Dortmund. Selon un porte-parole de la police allemande, "Ces charges avaient été placées sur la route". Pour le chef de la police locale, les trois explosions visaient directement le Borussia. "Nous partons du principe, et nous l'avons fait dès le départ, qu'il s'est agi d'une attaque qui visait directement le bus" de l'équipe, a déclaré Gregor Lange lors d'une conférence de presse. Si la piste terroriste est à écarter pour le moment, le parquet local a révélé qu'une "lettre" avait été retrouvée près du lieu des explosions. "Son authenticité est en cours de vérification", a-t-il ajouté, sans donner de détail sur son contenu. La police recherche une voiture immatriculée "à l’étranger". 

 

Commentaires