Santé

Début de la distribution de médicaments contre les maladies tropicales négligées à Divo

Début de la distribution de médicaments contre les maladies tropicales négligées à Divo

L’Etat de Côte d’Ivoire et ses partenaires dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vont protéger en 2018 quelque 14 millions de personnes contre les maladies tropicales négligées (Mtn) grâce à un programme de distribution de masse de médicaments dont le lancement s’est fait vendredi à Divo.

 

 

Trois Mtn sur les 17 existantes, les géo-helminthiases, l’onchocercose et la filariose lymphatique, des pathologies parasitaires invalidantes sont principalement visées, indique-t-on.

L’opération consistera à administrer de l’ivermectine et l’albendazole aux populations sur l’ensemble du territoire national dans cette stratégie de chimiothérapie préventive.

Depuis 2000, cette approche a permis de distribuer dans les pays touchés 5,5 milliards de doses de médicaments et traiter un milliard de personnes.

« En Afrique cette stratégie a connu une réussite remarquable. Elle a fait passer la couverture thérapeutique en chimiothérapie  préventive de 31,9% en 2008 à 43,3% en 2015 », a indiqué l’OMS.

« Si nous voulons obtenir un meilleur contrôle et atteindre les objectifs d’élimination, nous devons travailler à accroitre davantage l’accès des populations les plus pauvres aux traitements », poursuit l’organisation mondiale.

Les Mtn sont des maladies liées essentiellement au manque d’assainissement et au manque d’eau salubre. Elles affectent,  principalement, de manière constante et grave, les communautés les plus pauvres et les plus marginalisées au monde.

Ces maladies touchent près d’un milliard de personnes à travers le monde dont 40% d’africains.

Selon l’OMS, la Côte d’Ivoire qui a déjà réussi à obtenir la certification pour l’élimination du Ver de Guinée est capable d’en faire autant pour les Mtn.

 

 

 

 

Avec Imatin

 

 

Commentaires