Santé

Comment prendre soin de son teint noir

Comment prendre soin de son teint noir

Les peaux noires, naturellement toniques, n’en sont pas pour autant moins fragiles. On redouble d’attention pour prendre soin de sa peau. Triple objectif : hydrater, combattre les excès de sébum et prévenir les taches. Mode d’emploi.  

#1 HYDRATER EN PROFONDEUR

On met en place une routine beauté pour prendre soin de sa peau qui met l’hydratation à l’honneur. On se démaquille chaque soir avec un produit doux type lait démaquillant ou eau micellaire, voir même une huile démaquillante, particulièrement douce pour ces peaux fragiles, en évitant les savons trop délipidants. Une fois par semaine, on exfolie avec un produit gommant doux et non abrasif, pour libérer la peau des cellules mortes qui ternissent le teint. Et même si la peau noire contient des cellules mortes très denses et difficiles à nettoyer, un gommage doux par semaine suffit largement, et cela vaut aussi pour les peaux très grasses ! On finit par une bonne dose d’hydratation. Si les huiles et beurre de karité sont utilisés fréquemment dans l’hydratation des peaux noires, il faut savoir qu’ils ne sont que relipidants et n’ont aucune teneur en eau : la peau n’est pas hydratée mais tout juste « graissée ».

 

 

 

#2 ÉQUILIBRER LE TEINT

Le plus gros souci des peaux noires, c’est que leur séborrhée est plus active que celles des peaux claires et elles ont donc une tendance à briller au cours de la journée. On utilise un gel hydratant qui soit matifiant et qui va freiner la production de sébum. Si la brillance persiste malgré les soins régulateurs quotidiens, il faut alors miser sur le maquillage. On choisira un fond de teint matifiant sans corps gras qui absorbera l’excès de sébum comme un buvard ou une poudre matifiante que l’on peut réappliquer au besoin dans la journée.

 

 

 

#3 PRÉVENIR LES TACHES

Les peaux noires sont très riches en mélanines, ces pigments qui colorent la peau. En cas de traumatisme cutané, comme un bouton, une micro-cicatrice ou une éraflure, les mélanines vont se regrouper dans cette zone et créer, sur le long terme, une tâche cutanée plus foncée que sur le reste de la peau. Pour les éviter, on protège sa peau au quotidien. En effet, le soleil peut aussi être un activateur de tâches cutanés tout comme la pollution, qui accélère le phénomène de « teint gris » sur les peaux noires. On adopte, été comme hiver, une crème hydratante avec une protection solaire intégrée.

Commentaires