Santé

Comment entretenir son hygiène intime après l`'accouchement ?

Comment entretenir son hygiène intime après l`'accouchement ?

La grossesse bouleverse l’organisme tout entier et particulièrement les parties intimes. Après un accouchement, la toilette intime doit être adaptée. 

La grossesse bouleverse l’organisme tout entier et particulièrement les parties intimes. Après un accouchement, la toilette intime doit être adaptée à ces modifications hormonales et physiologiques afin de rétablir un juste équilibre. Voici nos conseils pour avoir une bonne hygiène intime après un accouchement.

Hygiène intime et épisiotomie

L’hygiène intime est particulièrement importante en cas d’épisiotomie ou de déchirure. Il faut que la cicatrice guérisse sans s’infecter, en restant net et sans provoquer un inconfort. Il faut absolument éviter que la région soit humide sinon il y a un risque élevé de mycose ou d’infection. Et c’est une tâche qui veut s’avérer compliquée par les saignements de suite de couches. Il faut choisir des sous-vêtements amples et aérés, pourquoi pas des culottes filet. Une toilette intime rapide doit être faite après chaque passage aux toilettes.

Hygiène intime et accouchement : les bons produits

Après un accouchement, il faut bannir tous les gels douche trop agressifs. On préfère des produits pour toilette intime, utilisables au quotidien, au pH neutre, ou un véritable savon de Marseille à l’huile végétale. Les produits parfumés sont à proscrire. On réalise sa toilette intime tous les jours, ou plusieurs fois par jour en cas de saignements abondants, mais sans pénétrer le vagin.

Hygiène intime et accouchement : les interdits

Après l’accouchement, l’utérus est encore ouvert, il faut donc veiller à ne pas y introduire de bactéries. Pour les protections hygiéniques, on choisit des serviettes et on oublie les tampons. On évite les bains et surtout on ne met pas les pieds à la piscine jusqu’à la fin des saignements et la cicatrisation complète.

Pour celles qui préfèrent les soins naturels, il en existent une grande panoplies. Nos grand-mères et mères donnent de bons conseils à suivre. Dans tous les cas, il faut veiller sur sur la propriété intime.

 

                                                          Autre source

 

Commentaires