Santé

Boire plus de 5 verres d’alcool par semaine réduit l’espérance de vie

Boire plus de 5 verres d’alcool par semaine réduit l’espérance de vie

Selon une étude publiée par la revue très respectée "The Lancet", boire plus de 5 verres d’alcool en une semaine réduit significativement l’espérance de vie. Explications.  

Nous qui pensions qu’un verre de vin par jour permettait d’éviter la dépression… D’après une nouvelle étude publiée par la revue scientifique britannique The Lancet, boire de l’alcool est aussi mauvais pour la santé que fumer. Au-delà de cinq bière à 5 degrés ou cinq verres de vin de 175ml à 13 degrés, les chances d'avoir un accident vasculaire cérébral, de faire un anévrisme ou de souffrir d'insuffisance cardiaque augmentent. Les recherches ont ainsi montré qu'à dix verres d'alcool par semaine, un buveur régulier de 40 ans perdait deux ans d'espérance de vie, puis, quinze minutes pour chaque verre consommé après le cinquième.

Malgré les études antécédentes visant à prouver que la consommation d’alcool réduisait les risques de faire une crise cardiaque, cette nouvelle recherche montre qu’elle augmente les chances de souffrir d’autres maladies cardivasculaires : "Cette étude montre clairement que dans l'ensemble, la consommation d'alcool ne présente aucun avantage pour la santé", a déclaré Tim Chico, professeur de médecine cardiovasculaire à l'université de Sheffield, en Angleterre.

Pour obtenir leurs résultats, les chercheurs se sont appuyés sur l'analyse de données de près de 600 000 buveurs -dans 19 pays différents- sans antécédents de maladies cardio-vasculaires. La moitié des participants consommait plus de 100g par semaine (cinq ou six verres), et 8,4% plus de 350g. À partir de ce seuil, l'espérance de vie peut être réduite de quatre à cinq ans.

 

Glamour 

Commentaires