Portrait

Jean-Claude Brou, l'homme qu'il faut, à la tête de la commission de la CEDEAO

Jean-Claude Brou, l'homme qu'il faut, à la tête  de la commission de la CEDEAO

C'est officiel, le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, succédera au Béninois Marcel De Souza à la présidence de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dès mars 2018. Avant sa prise de fonctions, la rédaction de Imatin vous invite à faire plus ample connaissance avec cette force tranquille.

 

 

Avant son entrée au gouvernement,  en qualité de ministre de l’Industrie de Côte d'Ivoire (2012) et des Mines depuis 2013, Jean Claude Brou (64 ans) était un ancien haut-fonctionnaire international ayant occupé le poste de Représentant Résident de la Banque Mondiale pour le Tchad de 2010 à 2012.

Consultant au poste de Conseiller auprès du Premier ministre de la République Démocratique du Congo (2009), il était en charge de la macroéconomie, du développement du secteur privé et de la réforme des entreprises publiques.

Pendant huit ans, M. Brou a offert ses services à la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l`Ouest (BCEAO) après avoir assumé les fonctions de Directeur du service des relations internationales, en charge des politiques d`intégration économique  de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Entre 2006 et 2007, il a supervisé cinq départements (la recherche, le crédit et la supervision bancaire, les statistiques, les relations internationales et la micro finance) en tant que Directeur du département économique et monétaire. Il a été ensuite nommé Conseiller principal et contrôleur général, supervisant la direction de l`audit de 2007 à 2008.

De 1991 à 1995, il occupait le poste de Conseiller économique et financier du Premier Ministre de la Côte d’Ivoire.

En 1996, il est nommé Directeur de Cabinet du Premier ministre, poste qu’il conservera jusqu`en 1999. Il fut aussi le Président de la Commission Nationale des Investissements (1996-1999) et mena un ambitieux programme de réforme conduisant à la privatisation de soixante-dix (70) entreprises publiques opérant dans divers secteurs économiques (agro-industrie, télécommunications, chemin de fer, banque et énergie).

Professionnel chevronné, Jean Claude Brou avant de retourner en Côte d`Ivoire, a collaboré avec le Fonds Monétaire International (FMI) pendant treize  ans (1982, d`abord en tant qu’économiste, puis comme économiste principal en charge de la Guinée-Bissau, du Togo, du Cap-Vert et du Sénégal, où il a été placé en tant que Représentant résident du FMI pour deux ans +1990-1991+).

Il a été Professeur au département d`économie de l`Université de Cincinnati (Ohio, USA) où il a enseigné la macroéconomie et la microéconomie de 1981 à 1982.

Conformément à la décision du 48ème Sommet de l’organisation, en décembre 2015 à Abuja, la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO a réaffirmé la fin des mandats en cours des fonctionnaires statutaires pour février 2018. 

Le Sommet qui s'est tenu samedi à Abuja au Nigeria a attribué le poste de président de la Commission à la Côte d’Ivoire, et approuvé la nomination de Jean Claude Brou pour un mandat de 4 ans.

Homme discret, effacé avec un curriculum vitae calibré, Jean Claude Brou qui comptabilise plus d’une vingtaine d’années au service du monde économique et financier  prendra fonctions le 1er mars prochain pour 4 ans.

 

 

 

 

 

 

APA avec Imatin

 

 

Commentaires