Politique

Violente bagarre entre PDCI et RHDP pour le contrôle de Tanda : des blessés graves

Violente bagarre entre PDCI et RHDP pour le contrôle de Tanda : des blessés graves

Décidément les choses ne sont pas prêtes de s’arranger entre le Rassemblement des Houphouëtiste pour la Démocratie et la Paix (RHDP, unifié) et le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Les partisans des deux ex-alliés politiques se sont affrontés dans la ville de Tanda, ce samedi 15 septembre. Une violente bagarre a éclaté entre militants pour le contrôle de la permanence que partageait les deux partis politiques. Des altercations qui ont fait des blessés graves.

 

Le torchon continue de consumer entre le RDHP unifié et le PDCI-RDA. Ce ne sont pas les violentes bagarres de ce samedi dans la ville de Tanda entre militants des deux partis qui témoignera du contraire. Une bataille a fait rage, ce samedi 15 septembre, pour le contrôle de la permanence politique dans cette localité de l’Est de la Côte d’Ivoire reconnue pour être le fief du ministre Adjoumani lui-même pro-RHDP.

Ces violents affrontements entre militants du Rassemblement des Houphouëtiste pour la Démocratie et la Paix (RHDP, unifié) et ceux du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), de ce samedi a laissé des traces dans la ville. Ces altercations ont fait de nombreux blessés dont certains dans un état grave qui ont été transférés dans un centre de santé le plus proche.

En fait, les militants du parti d’Henri Konan Bédié estiment que le siège de leur parti ne doit plus abriter les réunions des militants RHDP unifié. Ces derniers se sont heurtés à une farouche résistance de la part des militants Houphouëtistes. Si le chiffre exact des blessés n’est toujours pas connu, les témoins, habitants de la ville de Tanda ont témoigné de la violence des affrontements de ce samedi 15 septembre.

Commentaires