Politique

Togo : libération des 3 enseignants condamnés à 6 mois de prison

Togo : libération des 3 enseignants condamnés à 6 mois de prison

Les trois enseignants togolais condamnés vendredi 13 avril 2018 à 6 mois de prison à Kara (environ 420 km au Nord de Lomé), ont été remis en liberté mardi soir, a appris APA de source judiciaire.  

 

Cette décision intervient au premier jour d’une série de grèves prévues par la Synergie des travailleurs du Togo (STT) pour, entre autres, exiger leur libération.

 

Ils avaient été mis aux arrêts le 12 mars 2018 lorsqu’ils manifestaient devant la gendarmerie de la ville contre l’interpellation de Claude Pelelem, point focal de la centrale syndicale.

 

Selon la coordination, « le mot d’ordre en cours ne sera pas levé, à moins qu’une assemblée extraordinaire de la base n’en décide autrement », étant donné que « les autres points de la plateforme revendicative n’ont pas encore trouvé satisfaction».

Il s’agit notamment du doublement de la valeur indiciaire, de la réinstauration de l’indemnité de départ à la retraite, de « l’arrêt de toutes les représailles contre les responsables du syndicat des greffiers et ponctions des salaires des grévistes».

Commentaires