Politique

Togo: les médiateurs appellent pouvoir et opposition à faire des concessions

Togo: les médiateurs appellent pouvoir et opposition à faire des concessions

Les présidents de la Guinée et du Ghana, Alpha Condé et Nana Akufo-Addo, sont dans la capitale du Togo en tant que médiateurs de la Cédéao. Ils rencontrent ce mercredi 27 juin les représentants du pouvoir et de l’opposition, pour discuter de la crise que traverse le pays depuis près d’un an.

Les discussions ont commencé après une cérémonie inaugurale très brève à l’hôtel du 2 Février. Une cérémonie au cours de laquelle les facilitateurs ont appelé les deux parties à faire des concessions pour aboutir à un résultat consensuel.

Au cours de la cérémonie, le président de la Commission de la Cédéao, a déclaré que « les facilitateurs soutiendront les acteurs politiques togolais dans la réalisation des réformes constitutionnelles, dans le respect des délais légaux des réformes de la démocratie et des principes de l’Etat de droit ».

L’enjeu est d’ouvrir la voie à un climat socio-politique décrispé et apaisé, entre pouvoir et opposition. Et pour y arriver, il est donc demandé à chaque camp de faire des concessions.

La rencontre a commencé à la mi-journée entre la mouvance présidentielle et les présidents Nana Akufo-Addo et Alpha Condé dans l’auditorium de l’hôtel 2 Février. La coalition des 14 partis de l’opposition s’est retirée dans une salle aménagée pour la circonstance en attendant son tour. Un débat général interviendra après la clôture prévue à 16 heures.

Commentaires