Politique

Térrorisme / Pourquoi le Qatar est dans le viseur ?

Térrorisme / Pourquoi le Qatar est dans le viseur ?

L’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis (EAU), le Yemen et l’Egypte, ont annoncé lundi, au surlendemain de l’attentat de Londres, la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar qu’ils accusent de soutenir le "terrorisme", Daech, Al Qaïda et les frères musulmans. Dans la foulée, les trois premiers pays cités ont décidé de fermer leurs frontières terrestres, aériennes et maritimes avec Doha. Les conséquences sont lourdes. Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu à compter de ce mardi leurs vols en provenance ou vers le Qatar. Les citoyens qataris ont 14 jours pour quitter l’Arabie Saoudite, l’EAU ou Bahreïn. Et les ambassadeurs, 48 h seulement.



Mis au ban du golfe arabo-persique, Doha a dénoncé "une décision injustifiée", "sans fondement". Celle-ci a été prise avec "un objectif clair : placer le Qatar sous tutelle, ce qui marque une violation de sa souveraineté" a affirmé le ministre Qatari des Affaires étrangères alors que dans le pays ce blocus économique a déclenché une ruée sur les supermarchés. Affolés par la perspective de pénuries, les habitants se sont pressés ce mardi dans les commerces. L’essentiel de l’approvisionnement alimentaire du pays, une presqu’île désertique à peine plus grande que la Corse, provenant de l’extérieur.

Cette crise diplomatique, considérée comme la plus grave entre les pays arabes du Golfe depuis la création du CCG en 1981, est-elle partie pour durer ? Que reprochent l’Arabie Saoudite et ses alliés au petit émirat gazier, inventeur et propriétaire de la puissante chaîne de télévision Al Jazeera ? Quelles répercussions dans la région et dans le monde ? En France, le ministre de la Justice François Bayrou a indiqué ce mardi vouloir revenir sur "l'avantage fiscal incroyable" accordé à l'émirat et à ses entités publiques sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Très actif depuis une dizaine d'années, notamment via son fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA), le pays a multiplié les investissements dans l'Hexagone. Quel est son poids dans l’économie nationale ? Quelle est l’influence du Qatar en France ? Avec ses nombreux investissements dans tous les domaines notamment le sport, Doha fait de l'ombre à son rival saoudien, preuve de ce nouveau rôle, c'est bien le petit emirat qui accueillira en 2022 la première coupe du monde de football organisé dans le golf persique. 

 

                                          & france 5

Commentaires