Politique

Suite à l’article de Jeune Afrique sur Guillaume Soro : Sidiki Konaté dénonce une campagne de dénigrément

Suite à l’article de Jeune Afrique sur Guillaume Soro : Sidiki Konaté dénonce une campagne de dénigrément

L’article paru dans Jeune Afrique concernant Guillaume Soro a fait réagir Sikidi Konaté. Ce proche du président de l’Assemblée nationale s’est indigné contre les écrits de cet hebdomadaire panafricain.

Pour Sidiki Konaté, il est clair que l’auteur de cet article, en l’occurrence Marwane Ben Yamed, est résolument engagé dans une campagne de dénigrement contre Guillaume Soro. « Après lectures de l’interview du Président de l'assemblée nationale Guillaume Soro et de l'éditorial de Marwane Ben Yamed, je note que Marwane Ben Yamed, de façon délibérée veut ternir l'image du Président de l'assemblée nationale, en le dénigrant, dans un style rempli de haine et de mépris », a déclaré l’ancien ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

Pour Sidiki Konaté, le journaliste n’a fait que se baser sur de simples rumeurs pour construire son éditorial et « accuser gravement et de façon légère le Président de l'assemblée nationale ». Il va plus loin en regrettant que Marwane Ben Yamed n’ait pas pris le soin de « conforter son édito par des confrontations avec d'autres opinions et même la véracité des faits ».

« On pourra aisément voir dans l'édito une volonté manifeste de nuire et de détruire la crédibilité du président de l'assemblée nationale de CI, dans l'opinion nationale et internationale, sur la base de simples rumeurs et d'accusations fallacieuses et perfides », poursuit Sidiki Konaté avant de préconiser une « une plainte contre Marwane devant les tribunaux français tout en exigeant au niveau de la communication un droit de réponse signé et publié dans la prochaine parution de Jeune Afrique ».

Commentaires