Politique

Stock des arriérés de salaires/ Alassane Ouattara : « Arrêtez de rêver, il n'en sera pas question »

Stock des arriérés de salaires/ Alassane Ouattara : « Arrêtez de rêver, il n'en sera pas question »

Hier, mardi 1er mai, le président de la République s’est adressé aux travailleurs ivoiriens. Alassane Ouattara a répondu à un syndicat de fonctionnaires ivoiriens concernant le sujet des arriérés de salaires à partir de 1988. Le chef de l’Etat a affirmé ne pas être responsable de cette partie du stock financier et invite les travailleurs ivoiriens à arrêter de rêver à ce sujet.

La prise en compte des arriérés de salaires à partir de 1988, ne serait pas l’affaire du Chef de l’Etat ivoirien. Alassane Ouattara a dans son discours du 1er mai a affirmé qu’il n’était pas responsable de ce stock d’arriérés. Selon lui il faudra que les fonctionnaires ivoiriens arrêtent de rêver concernant cette affaire.

« J'ai été Premier ministre de Côte d’Ivoire, de 1990 à 1993 et j’ai pris des mesures pour le redressement économique de ce pays. Si ceux qui sont venus après moi ne l'ont pas fait pourquoi me le demander", a interrogé M. Ouattara, précisant qu’il "est en train de faire ce qui a été pris comme engagement depuis 2010 », a déclaré Alassane Ouattara.

Pour rappel, le gouvernement ivoirien et les fonctionnaires ont signé en août 2017, après huit mois de bras de fer et de négociations. Deux protocoles d’accord portant sur une trêve sociale et des revendications syndicales ont été signés. Cet accord, 70% du montant du stock des arriérés, soit 174,7 milliards FCFA sera payé sur cinq ans à partir de 2018 et les 30% (74,9 milliards FCFA) sur trois ans à partir de 2023.

Commentaires