Politique

Soutien à Ouattara: L'Ouest pulvérise tous les records de mobilisation

Soutien à Ouattara: L'Ouest pulvérise tous les records de mobilisation

S’il y a un pan de la vaste organisation qui a failli créer des soucis, c’est bien l’affluence.

Tout était préparé en fonction des attentes en termes de mobilisation. Le comité d’organisation attendait 10.000 personnes. Il s’est retrouvé avec plus de 30.000. De fait, l’espace choisi, la place Henri Konan Bédié, s’est trouvé exigu. Les cinquante bâches dressées ont été littéralement inondées. Il aura fallu aller chercher des dizaines d’autres bâches et des milliers d’autres chaises pour pouvoir faire asseoir certaines délégations, quand d’autres se contentent de la station debout. De Toulépleu à Taï en passant par Sipilou, Bin-Houyé, Kouibly, il n’y pas eu un seul coin, si reculé du district des Montagnes, qui n’a pas mobilisé. Pour soutenir leurs frères de l’ouest, les chefferies Baoulé, Bété, Niamboua et Gouro ont dépêché des têtes couronnées à Duékoué. Ainsi, ils étaient au moins 160 chefs venus de la Marahoué, du Haut-Sassandra, du Gbêké, des Lacs, du Nzi, et de l’Iffou. Il y avait aussi des représentants de la Mairie de Cocody et d’autres collectivités venus soutenir Duékoué, la ville symbole. De fait, La Nation entière voulait être témoin de ce symbole du vivre ensemble quand les Wê, les Dan et les Malinké (qui ont été au cœur des conflits qui ont eu lieu à l’ouest) ont décidé de se lever comme un seul homme pour célébrer le Chef de l’Etat.

Eddy PEHE

Commentaires