Politique

Simone Gbagbo, de la résidence surveillée à la résidence secrète

Simone Gbagbo, de la résidence surveillée à la résidence secrète

Bénéficiaire d'une ordonnance d'amnistie prise par Alassane Ouattara, Simone Gbagbo avait été accueillie dans une liesse populaire à son domicile de la Riviera Golf qui ne désemplissait plus. Mais après sept années de détention, l'ancienne première dame avait besoin de se reposer loin du brouhaha quotidien.

Le 8 août 2018, Simone Gbagbo sort de l'école de gendarmerie, où elle était détenue, après un séjour en résidence surveillée à Odienné, dans le nord du pays. Voulant savourer cette liberté retrouvée, l'ancienne première dame de Côte d'Ivoire et plusieurs militants de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI), se sont retrouvés au domicile du couple Gbagbo, dans le quartier huppé de Riviera Golf à Cocody, pour communier et fêter ces retrouvailles.

Hormis ses partisans, plusieurs parents, proches, amis, alliés et souvent même des adversaires politiques d'hier, dont Jean-Louis Billon, l'émissaire du président du PDCI-RDAHenri Konan Bédié, se bousculaient au portillon de la résidence de la famille Gbagbo pour saluer l'épouse de l'ancien président ivoirien.

Cependant, tout ce ballet ne favorisait pas le repos de Simone Gbagbo qui avait pourtant besoin de souffler un tant soit peu. Passées les heures chaudes de la crise postélectorale, couronnée par l'arrestation du couple présidentiel dans les décombres de leur résidence bombardée, la longue période d'emprisonnement dans divers lieux de détention et des procès presqu'interminables, Simone Ehivet Gbagbo avait de se requinquer et de s'oxygéner.

Raison pour laquelle ses proches l'on conduit dans une résidence secrète, à l'abri des regards et donc des visites, pour lui permettre de s'accorder un repos indispensable. Ainsi que le confirme un membre du Secrétariat général du FPI, sous couvert d'anonymat : « Elle s'est retirée dans une résidence que tout le monde ne connaît pas pour se reposer. » Poursuivant, il ajoute : « Je ne cherche même pas à savoir où elle se trouve, sinon je vais vouloir aller la saluer aussi. »

Toutefois, ce repos d'une semaine prendra fin ce lundi 20 août, et Mme Gbagbo qui avait annoncé la reprise du « combat politique », pourra reprendre ses activités et autres audiences. Elle est par ailleurs attendue dans son village natal à Moossou dans la commune de Grand-Bassam, le 25 août prochain.



afrique-sur7.fr  

Commentaires

encore D'Actu
ITV