Politique

Sierra Leone: le nouveau président instaure le «Cleaning Day»

Sierra Leone: le nouveau président instaure le «Cleaning Day»

Retour du « Cleaning Day », le jour de la propreté, c'est l'une des premières mesures annoncées par le nouveau président en Sierra Leone. Julius Maada Bio, fraîchement élu, veut insister sur l'efficacité de l'administration et la salubrité de son pays.

Le premier samedi de chaque mois, de sept heures à midi, les Sierra-Léonais devront se mobiliser pour nettoyer leur quartier. Le premier jour de grand ménage commencera le 5 mai. Julius Maada Bio n'invente pas cette mobilisation civique puisque c’est le capitaine Valentine Strasser qui, pendant son mandat entre 1992 et 1996, avait le premier mis en place cette mesure. Le chef de l’Etat avait d’ailleurs été renversé par Julius Maada Bio, alors qu'il était le numéro deux de la junte militaire. Ensuite, le « Cleaning Day » a été abandonné, puis repris de manière ponctuelle.

Le mot d'ordre général avec Julius Maada Bio, c'est la « discipline ». Ce samedi lors d'un rassemblement au stade de Freetown, la capitale, il a annoncé vouloir une administration « efficace ». Et le nouveau président prévoit d'autres mesures pour mettre au pas les Sierra-Léonais. Notamment des sanctions pour les fonctionnaires qui ne « seraient pas au bureau à 8h30 », mais aussi le rétablissement du travail le dimanche, à partir de cette semaine.

Enfin, les ministères et administrations publiques sont priés de bien vouloir tenir leurs conférences, ateliers et réunions dans les bâtiments publics plutôt que dans des hôtels.

Commentaires