Politique

Sénégal : Macky Sall promet de « renforcer » les pouvoirs du CNRA

Sénégal : Macky Sall promet de « renforcer » les pouvoirs du CNRA

Le président du Sénégal, Macky Sall, a promis de renforcer « de façon conséquente » le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) pour lui permettre de mieux répondre aux défis de la modernité dans le secteur de la communication.  

« J’ai décidé de renforcer encore le CNRA de façon conséquente afin que cet organe précieux dans un contexte démocratique puisse assumer davantage son rôle en couvrant davantage son champ et en disposant des diverses compétences que requièrent les mutations dans le secteur de la communication », a dit Macky Sall, en recevant jeudi les rapports annuels 2016 et 2017 du CNRA.

 

Le CNRA a dans son champ de compétences « tous les médias audiovisuels » et a notamment pour missions d’assurer le contrôle de l’application de la réglementation sur l’audiovisuel et de veiller au respect des dispositions des cahiers de charges et conventions régissant le secteur.

 

Convaincu de « l’ampleur des mutations si rapides dans le secteur de la communication », le chef d’Etat a souligné que « la régulation est devenue, à la fois, un enjeu et un défi crucial de notre époque ».

 

L’objectif de cette régulation « est de répondre essentiellement à un souci d’équilibre. (Parce que) les sociétés sont fragiles de leurs propres dynamiques », a soutenu le présidant Sall, notant toutefois que « tout progrès introduit en même temps de nouvelles vulnérabilités dans la mesure où il touche à l’ordre social, aux rapports sociaux et aux intérêts à la fois économiques, culturels et symboliques, spécialement dans le domaine de la communication ».

 

Macky Sall a, par ailleurs, félicité Babacar Touré pour « le travail formidable » accompli durant les six années passées à la tête du CNRA.

 

« Vous avez été constant dans votre réputation d’homme de conviction, aux engagements utiles, à l’expérience professionnelle peu commune, un homme de foi dans toutes les causes justes », a-t-il lancé à M. Touré qui cède la présidence du CNRA à son confrère Babacar Diagne, ancien directeur général de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS) et ex-ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis d’Amérique et en Gambie.

 

Commentaires