Politique

Sénégal: le message au vitriol de Karim Wade à Macky Sall pour la Tabaski

Sénégal: le message au vitriol de Karim Wade à Macky Sall pour la Tabaski

En exil à Doha au Qatar, Karim Wade a profité de la fête de la Tabaski pour s'attaquer au régime du président Macky Sall. Dans un message adressé au peuple sénégalais, il critique ouvertement le gouvernement et réaffirme sa candidature à la présidentielle de février prochain.

En exil à Doha, au Qatar, Karim Wade ne mâche pas ses mots. Dans ses voeux au peuple sénégalais, le candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS) s'en prend directement au président Macky Sall qu'il qualifie « de beau parleur, ignorant et incompétent ».

Pour Karim Wade, cette fête religieuse de la Tabaski, qui avait lieu ces 21 et 22 août, se déroule "dans un contexte de crise sans précédent", qui augure « des lendemains électoraux difficiles, susceptibles de mettre en danger la stabilité du pays ». Son ton est acerbe. Il dénonce une « tentative de coup d'Etat électoral » de la part du régime. Pour accentuer la pression sur le gouvernement, il affirme qu'il s'agit là de « son ultime message ».

« Candidat du peuple »

Un ultime message avant son retour au pays, affirme son entourage qui explique que cette lettre au peuple sénégalais montre bien que Karim Wade est plus que jamais déterminé à être candidat à l'élection présidentielle, même si son inscription sur les listes électorales a été rejetée par les autorités. Il signe d'ailleurs pour la première fois sa lettre en tant que « candidat du peuple », une façon pour lui d'affirmer que sa candidature est légitime auprès des Sénégalais.

En mars 2015, Karim Wade a été condamné par la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) à six ans de prison ferme et plus de 200 millions d'euros d'amende avant d'être gracié en juin 2016 par le président Macky Sall. D’où le rejet de sa demande d’inscription sur les listes électorales qui l’empêche pour le moment de déposer sa candidature à l’élection présidentielle.

Commentaires