Politique

Séisme en Indonésie : au moins 98 morts, plus de 2 000 touristes évacués

Séisme en Indonésie : au moins 98 morts, plus de 2 000 touristes évacués

Le tremblement de terre de magnitude 7 qui a frappé l'île indonésienne de Lombok, dimanche, a fait au moins 98 morts, selon un dernier bilan des autorités. Plus de 2 000 touristes sont en cours d'évacuation des petites îles alentour.  

Le bilan du séisme de magnitude 6,9, qui a frappé, dimanche 5 août, les îles de Lombok et Bali en Indonésie, s'est alourdi à 98 morts. Le tremblement de terre a également fait plus de 200 blessés et entraîné l'évacuation de plus de 2 000 touristes de petites îles touristiques proches de celle de Lombok, selon un nouveau bilan communiqué, lundi, par l'Agence de prévention des catastrophes.

 

Survenu dimanche soir à une faible profondeur de 10 km, le séisme a endommagé des milliers de bâtiments et a été ressenti sur l'île voisine de Bali, la plus touristique de l'archipel d'Asie du Sud-Est. Il a été suivi par plusieurs répliques provoquant de nouvelles frayeurs lundi, l'une atteignant une magnitude de 5,3 dans la matinée.

"Sept touristes indonésiens sont décédés à Gili Trawangan en raison du séisme, ce qui porte le total à 98" morts, a déclaré un porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, ajoutant s'attendre à ce que le bilan continue d'augmenter.

 

Par ailleurs, "les équipes de recherche et de secours ont réussi à secourir plus de 2 000 touristes des Gili, indonésiens et étrangers", qui ont été évacués vers un port du nord de Lombok pour pouvoir rejoindre ensuite l'aéroport, a-t-il ajouté. "Certains ont décidé de rester, mais la plupart veulent partir", a-t-il encore dit.

Les secouristes ont recherché lundi des survivants dans les décombres de maisons, mosquées et écoles détruites par le séisme.

 

Il y a une semaine, un premier tremblement de terre meurtrier

 

Le président indonésien, Joko Widodo, a appelé à la mobilisation générale. "J’ai ordonné que la gestion de la crise due au séisme aille le plus vite possible, qu’il s’agisse de la gestion des victimes, des funérailles, du traitement des blessés, ou de la logistique concernant l’évacuation des touristes", a-t-il affirmé dans une allocution télévisée.

 

La plupart des personnes décédées se trouvaient dans la zone montagneuse située dans le nord de Lombok, loin des principaux sites touristiques du sud et de l'ouest de l'île très prisée des touristes pour ses plages et ses sentiers de randonnée. Najmul Akhyar, chef du district de Lombok Nord, où se trouve l'épicentre du séisme, a estimé que 80 % de ce territoire avait été endommagé par les puissantes secousses.

 

L'Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Ce pays est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart ne sont guère dangereux.

 

Le séisme de dimanche est survenu une semaine après un premier tremblement de terre le 29 juillet, qui avait fait 17 morts sur cette île située à l'est de Bali et détruit des centaines de bâtiments.

 

Commentaires

encore D'Actu
ITV