Politique

Sécurité : des espions surpris près de la résidence de Guillaume Soro

Sécurité : des espions surpris près de la résidence de Guillaume Soro

Un événements particulier s’est déroulé à Zakoua (Daloa), le village de l’épouse de Guillaume Soro, hier jeudi 19 avril. Des individus qui s’avèrent être des espions ont été interpellés, près de la résidence familiale du président de l’Assemblée Nationale, par des villageois. Ces inconnus ont failli être passés à tabac, avant qu’ils ne révèlent eux-mêmes avoir été envoyés par le ministère de l’Intérieur, dans l’enquête sur l’affaire de caches d’armes.

 

Des individus identifiés comme étant des espions ont été aperçus puis interpellés près de la résidence du président de l’Assemblée nationale, dans le village de Zakoua, sous-préfecture de Daloa. Les habitants de ce village, qui n’est autre que celui de l’épouse de Guillaume Soro, ont mis la main sur ces individus, ce jeudi 19 avril, après les avoir trouvés suspects.

Ces espions ont de peu failli être passés à tabac par une population en colère. Seulement, ces derniers ont avoué avoir été engagés par le ministère ivoirien de l’Intérieur dans l’enquête concernant les caches d’armes à travers le pays. Ceux-ci ont été remis à la police de Daloa.

Selon nos confrères de Koaci.com,  le ministre de l’Intérieur aurait déployé une équipe commando clandestine en mission dans les localités de Zakoua, Ferkessédougou, Bouna, Katiola, Bondoukou et Doropo. Officiellement, ils sont en mission de télédétection et de relevés cartographiques. Et leur mission s’étendrait du 12 avril au 6 mai 2018.

Commentaires