Politique

Santé : Encore un nouveau cas de dengue découvert en Côte d’Ivoire, cette fois à Marcory

Santé : Encore un nouveau cas de dengue découvert en Côte d’Ivoire, cette fois à Marcory

La dangereuse maladie de dengue semble se résister encore dans la capitale du pays. Un nouveau cas détecté à Macory vient encore d’être confirmé par les autorités sanitaires dans un communiqué.

 

 Les autorités les autorités sanitaires  de Marcory  ont émis un communiqué dans lequel elles confirment un cas de Dengue détecté dans la commune. Cette maladie aussi appelée « Grippe virale » avait été détectée récemment dans les communes d’Abobo et de Bingerville. Les autorités avaient rassurées les populations sur le fait que la situation était sous contrôle, aussi, que tout était mis en œuvre afin d’éviter une propagation. Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique suivant de très près la situation, a alors entrepris des campagnes de sensibilisation des populations à travers les médias. Invitant chacun à assainir son cadre de vie et à dormir sous les moustiquaires imprégnées. La menace étant bien réelle, le gouvernement a employé de grands moyens pour ses populations en procédant à une démoustication des sites abritant des gîtes larvaires dans l'ensemble du district autonome d'Abidjan.

La dengue ou grippe tropicale est une maladie transmise par la piqûre d’un moustique du genre Aedes, porteur de l’un des quatre virus de la dengue. L’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire avait confirmé un premier cas dans le pays le 28 avril. Il était de type 3, l’une des formes grave de la maladie. Cette maladie se manifeste par des saignements et des céphalées. En cas d’apparition des symptômes, il est recommandé de se rendre tout de suite dans des structures de santé pour une prise en charge de la maladie.

Selon l’OMS, les cas de Dengue enregistrés annuellement à travers le monde s’élèvent à environ 50 millions.

Nous le répéterons jamais assez, la menace de la maladie de la Dengue est bien réelle, avec cette saison des pluies, propice à la prolifération des moustiques, restons vigilants, assainissons du mieux que nous pouvons nos cadres de vie et dormons sous des moustiquaires imprégnées surtout les femmes enceintes et les enfants.

 

Commentaires