Politique

RHDP ou pas RHDP ? Ouattara demande à Soro de faire son choix

RHDP ou pas RHDP ? Ouattara demande à Soro de faire son choix

Cette affaire rase les murs au sein de la classe politique ivoirienne. La presse locale a révélé la non-accalmie des relations entre le Chef de l’Etat et son président de l’Assemblée nationale. Alassane Ouattara, agacé par certains agissements de Guillaume Soro, lui aurait demandé de choisir son camp. Celui-ci continue néanmoins de préserver le flou sur son appartenance au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié). Il a jusqu’à la première semaine de novembre pour se prononcer sur son choix.

 

Pour Alassane Ouattara, l’heure est au bilan au sein du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié). Il faut resserrer les rangs avant la présidentielle 2020 qui avance à grands pas. Ainsi, le chef de l’Etat ne compte plus tolérer le flou que Guillaume Soro fait régner sur son appartenance ou pas au  Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié). Le chef du parlement ivoirien a jusqu’à la premier semaine du mois de novembre prochain pour dévoiler son choix.

Selon nos confrères d’afrique-sur7.fr, qui cite une source bien introduite au palais, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara aurait donné un ultimatum à son président de l’Assemblée nationale. « Il faut que les choses soient clarifiées maintenant, car ce double jeu n’est pas acceptable. Jusqu’à la première semaine du mois prochain, il faut qu’il dise officiellement avec qui il est», aurait-il déclaré.

Ainsi, tous les regards sont tournés vers la première semaine du mois de novembre prochain, dans l’attente d’une déclaration  du président du parlement ivoirien. Le choix de l’appartenance ou pas de Guillaume Soro, au RHDP, parti unifié, tout en étant un des vice-présidents du rassemblement des républicains (RDR), parti au pouvoir, reste beaucoup attendu. Celui-ci pourrait nous donner un avant-gout sur les éventuels duels de la présidentielle de 2020.

Commentaires