Politique

Révocation d’Akossi Bendjo : Sawegnon en « pole position » pour la mairie du Plateau

Révocation d’Akossi Bendjo : Sawegnon en « pole position » pour la mairie du Plateau

Après la révocation de son plus coriace adversaire dans la course à la mairie du Plateau, une voie royale se dessine pour Fabrice Sawegnon. Ce communicateur averti semble être en pole position pour devenir le premier magistrat du centre des affaires du District d’Abidjan. Nos confrères d’Afrique-sur7.fr ont surfé sur cette éventualité.

Fabrice Sawegnon avait engagé le bras de fer avec Noël Akossi Bendjo pour la conquête de la Mairie du Plateau. Le temps et les évènements semblent tourner en faveur du poulain d'Alassane Ouattara qui est en passe de devenir le premier magistrat de la commune du Plateau. En effet, suite à une affaire de blanchiment d'argent, M. Benjo, maire PDCI du Plateau, a été relevé de ses fonctions lors du dernier Conseil des ministres. Un mandat d'arrêt international a d'ailleurs été lancé contre ce proche d'Henri Konan Bédié.

Pendant ce temps, Sawegnon continue d'arpenter les rues du Plateau pour s'assurer la majorité des suffrages lors des élections municipales du 13 octobre prochain. Toutefois, la question de la révocation du désormais ex-Maire Noël Honoré Charles Akossi Bendjo ne cesse d'alimenter les débats sur chacun de ses passages. Aussi, a-t-il voulu couper court à tous ces commentaires qui se font à tort et à travers.

« Je voudrais dire à tous les jeunes, à toutes les femmes, à tous les doyens qui nous suivent que je souhaite vraiment que les évènements récents qui se produisent sur la commune ne fassent pas l’objet de commentaires superflus. De moqueries ou autres commentaires négatifs. Cela ne sert à rien. Je veux qu’on soit dans le respect et la considération », a-t-il déclaré, avant d'ajouter : « Je souhaite que toute mon équipe fasse attention à ses propos et les respecte de façon scrupuleuse… Notre commune est déjà trop mouvementée pour qu’on en rajoute. »

Au cours de la cérémonie dénommée « Femmes exceptionnelles » organisée par l’association « Initiatives Femmes Plateau », le jeune candidat a lancé à l'égard d'un auditoire acquis à sa cause : « Nous sommes venus pour. Nous ne sommes pas venus contre. Nous sommes venus pour les femmes, nous sommes venus pour les enfants, nous sommes venus pour les doyens, nous sommes venus pour la santé, nous sommes venus pour l’éducation, nous sommes là pour le changement... Nous avons des idées pour changer le Plateau. »

En retour, Tro Odette, présidente de cette association de femmes, a appelé à voter pour Sawegnon lors des prochaines municipales, car pour elle, il n'attend pas d'être Maire pour poser des actions vis-à-vis de la communauté. Cette association a en outre payé la caution du candidat Fabrice Sawegnon pour ledit scrutin.

L'élection de M. Sawegnon n'est pour autant pas acquise au Plateau en dépit de la mise à l'écart de Benjo. D'autres candidats d'envergure, dont Ouattara Dramane, pourraient bien créer la surprise dans cette commune qui abrite le palais présidentiel et l'essentiel de l'administration ivoirienne.



avec afrique-sur7.fr

Commentaires

encore D'Actu
ITV