Politique

Révision de la liste électorale: des violences font plusieurs blessés à Divo

Révision de la liste électorale: des violences font plusieurs blessés à Divo

Des violences ont fait le week-end dernier une dizaine de blessés graves à Divo dans le Sud-ouest ivoirien lors de l'opération de révision de la liste électorale ivoirienne dans cette localité, a appris APA lundi de sources concordantes. 

Selon des témoins interrogés par APA, des «rivalités politiques» sont à l'origine de ces échauffourées qui ont fait de nombreux blessés graves dont des pétitionnaires, perturbant fortement l'opération de révision de la liste électorale.

Des documents administratifs «ont été déchirés, des véhicules saccagés, des pétitionnaires tabassés», expliquent ces témoins. Un agent de la Commission électorale indépendante (CEI) interrogé par APA à Abidjan et qui a requis l’anonymat, a confirmé ces violences survenues dans plusieurs centres d’enrôlement.

Il s’agit notamment des centres d'enrôlement de la ville dont les groupes scolaires Konankro et Plateau et dans plusieurs quartiers (Millionnaire et Gremian).

Depuis quelques temps, une rivalité politique s’est installée entre l’actuel Député de Divo, Dr Famoussa Coulibaly et le maire de cette commune, Amedé Kouakou. L’élection de Dr Famoussa Coulibaly lors des dernières législatives avait été invalidée. Il a confirmé sa victoire lors de la reprise de ces législatives.

L'opération de révision de la liste électorale ivoirienne lancée le lundi 18 juin 2018 a pris fin le dimanche 24 juin dernier. Une conférence de presse de la CEI est attendue, mardi à Abidjan, pour faire le point de cette opération qui se tient en prélude aux élections locales prévues cette année à une date non encore déterminée.

Commentaires