Politique

Réhabilité au PDCI/ KKB, le soldat perdu revient prendre sa place

Réhabilité au PDCI/ KKB, le soldat perdu revient prendre sa place

Réhabilité au PDCI à l’instar de plusieurs militants pour indiscipline, Kouadio Konan Bertin, alias KKB, candidat à la présidentielle 2015 a refoulé le sol de la maison du parti ce lundi 19 juin 2017.

« Le soldat perdu revient prendre sa place. Je reviens donc dans ma maison me mettre à la disposition du secrétaire exécutif. C’est ce que j’ai fait ce matin pour poursuivre le combat. », a indiqué KKB sous les ovations nourries de son bureau réuni au grand complet.

 

L’ex-candidat arrivé en troisième position à la Présidentielle 2015 dit ne point regretter de ne s’être pas conformé à la décision de sa formation politique de s’aligner derrière la candidature d’Alassane Ouattara. « Je ne regrette pas ce que j’ai fait. Si c’était à refaire, je n’hésiterai pas un seul instant surtout que les évènements me donnent raison. », a-t-il ajouté en référence à la décision du PDCI de participer à la présidentielle 2020 avec un candidat issu de ses rangs. 

«La présidentielle, c’est la mère de toutes les batailles en politique et c’est la raison même qui fonde l’existence d’un parti politique. Je suis attaché à la survie du PDCI RDA puisque François Hollande alors président de la France l’a dit ici. Un parti qui refuse d’aller à des élections présidentielles signe son arrêt de mort. Je ne veux pas voir mourir le PDCI RDA. Sur cette base, nous nous sommes séparés. Mais voilà qu’un séminaire s’est tenu à Bingerville et la première résolution de ce séminaire, c’est que le PDCI doit avoir un candidat en 2020. A partir de ce moment-là, plus ne nous oppose. », a fait savoir KKB non sans inviter les militants qui avaient quitté le navire avec lui à se conformer aux décisions du parti.

 

Commentaires