Politique

Réconciliation nationale : Guillaume Soro donne rendez-vous à Damana Pickass pour la paix

Réconciliation nationale : Guillaume Soro donne rendez-vous à Damana Pickass pour la paix

Suite à la déclaration musclée de Damana Pickass a l’endroit des anciens de la  de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) qui se rapprochent du président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro a réagi. Le vendredi 27 avril dernier, le PAN a donné rendez-vous à Damana Pickass pour faire la paix. Il s’est exprimé à travers une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Guillaume Soro a demandé à Damana Pickass de l’appeler pour faire la paix. Le président de l’assemblée national a réagi aux propos de l’exilé politique qui a violemment critiqué le rapprochement entre le PAN et les anciens de la FESCI. L’opposant avait manifesté sa colère à la suite de la rencontre entre les anciens secrétaires généraux de la Fesci et Soro, qualifiant cette réunion de scandale.

« Les jeunes ont demandé que les exilés rentrent. Je suis entièrement d’accord. Je connais particulièrement Damana Pickass. Il s'appelle Damana Adiah Médard, iIl a été dans mon bureau lorsque j’étais secrétaire général de la Fesci. Je sais qu’il est en exil. Dites-lui de m’appeler on va faire la paix, on va se parler. Il ne faut pas qu’il fasse comme s’il ne me connaît pas, qu’il m’appelle », a déclaré Guillaume Soro.

« Les anciens de la Fesci ont décidé de (venir) me saluer. Je les ai reçus. On a mené un combat (mais) J’ai vu que Pickass s’est fâché, il (m’) a insulté. Moi, je ne vais pas l’insulter, c’est mon ami. C’est son pays, c’est sa génération qui est (au pouvoir). Si nous (ne pouvons) rien faire pour lui aujourd’hui, quand est-ce qu’on pourra le faire ? Mes mains sont tendues, je l’attends », a ajouté le président de l’Assemblée Nationale.

Commentaires