Politique

RDC : la garde rapprochée de Moïse Katumbi

RDC : la garde rapprochée de Moïse Katumbi

Contraint à l'exil, l'opposant congolais, ex-gouverneur du Katanga (depuis démembré), a lancé en mars son mouvement politique, Ensemble pour le changement, et est candidat à la présidentielle de décembre.

 

  • Salomon Idi Kalonda Della

 

 

Le directeur financier de son club de football, le Tout Puissant Mazembe, et son conseiller politique. Les deux hommes se parlent franchement et s’éloignent rarement l’un de l’autre : ce fidèle collaborateur l’accompagne lors de tous ses voyages.

  • Pierre Lumbi

Sa plus grosse prise lors de son passage dans l’opposition, en 2015. Ce politique discret et expérimenté, ex-conseiller spécial pour la sécurité de Joseph Kabila et leader du Mouvement social pour le renouveau, le représente souvent à Kinshasa.

  • Olivier Kamitatu

 

 

Son porte-parole, et aussi directeur de cabinet depuis avril. Mais le rôle de cet ex-ministre du Plan de Joseph Kabila, fin et cultivé, va bien au-delà de ce statut : il signe, par exemple, les coûteux contrats de lobbying de Katumbi aux États-Unis.

  • Carine Katumbi

 

 

Son épouse, à qui il est très lié, et qui joue un rôle politique en pesant sur ses décisions. C’est au nom de cette fervente catholique que sont enregistrées certaines de ses entreprises, comme la société de droit mauricien Astalia Investment, vecteur de nombreux actifs.

  • Éric Dupond-Moretti

 

 

Son avocat depuis 2016. Le célèbre pénaliste français enchaîne les procédures devant les institutions onusiennes pour faire reconnaître les violations des droits de son client. La qualité des plaidoyers et la résonance médiatique d’« Acquittator » sont des atouts.

Commentaires