Politique

"Odienné, c’est Gbéléban ; Gbéléban, c’est Nabintou Cissé; c’est donc Alassane Ouattara", affirme le Président

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, est arrivé à Odienné ce mercredi 20 mai 2015, à la mi – journée, pour une visite d’Etat de cinq jours (du 20 au 24 mai 2015) dans les régions du Kabadougou et du Folon.  

Le Chef de l’Etat qui est accompagné de la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, a été accueilli à son arrivée par le Premier Ministre, M. Daniel Kablan DUNCAN, des Présidents d’Institution, des Membres du Gouvernement et du Cabinet Présidentiel, le Préfet de Région, les autorités politiques et administratives ainsi que les cadres, les élus et une population enthousiaste.

Dans la déclaration faite à l’aérodrome, le Président Alassane OUATTARA a d’abord dit sa ‘’grande joie’’ d’être ‘’enfin’’ chez lui à Odienné, dans sa ‘’famille maternelle’’. Car pour lui, en effet, ‘’Odienné, c’est Gbéléban ; Gbéléban, c’est Nabintou CISSE (Mère du Chef de l’Etat) ; c’est donc Alassane OUATTARA’’.

Le Président de la République a ensuite fait remarquer que ses parents maternels commençaient à ‘’désespérer’’, d’autant qu’il tardait à venir leur rendre visite, même s’il était en contacts permanents avec eux ; ajoutant toutefois que ceux- ci (ses parents) lui ont beaucoup ‘’manqué’’. Il a expliqué cette situation par le fait qu’il travaillait pour la Côte d’Ivoire et qu’il voulait, par ailleurs, que les choses ‘’démarrent, avancent’’ avant de venir ‘’saluer’’ ses parents maternels et les ‘’remercier’’ pour leurs ‘’bénédictions’’. Parce que pour lui, ‘’tout est parti d’Odienné grâce à Nabintou CISSE’’.

Après avoir réitéré sa ‘’grande joie’’ et celle de son épouse, Mme Dominique OUATTARA, le Président de la République a affirmé que pour lui, il n’est ni en visite officielle, ni en visite d’Etat à Odienné, mais plutôt en famille.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a, depuis la capitale du Kabadougou, envoyé ses salutations fraternelles à tous ses concitoyens sur l’ensemble du territoire national ; et les a invités à ‘’continuer de prier pour la paix, l’union et la réconciliation de tous les fils et filles de la Côte d’Ivoire’’.

Après le cérémonial d’accueil, le Président de la République a eu droit aux honneurs militaires à l’entrée de la ville, avant d’aller faire ses civilités au Chef de Canton et à la chefferie traditionnelle d’Odienné.

Dans l’après- midi, il présidera un Conseil des Ministres à la Préfecture de région.

Commentaires