Politique

Quand Laurent Gbagbo « tente » 13 fois de quitter La Haye

Quand Laurent Gbagbo « tente » 13 fois de quitter La Haye

La Cour pénale internationale (CPI) vient de refuser la liberté provisoire à Laurent Gbagbo…pour la 13ème fois. Cette énième tentative des avocats de l’ancien chef d’Etat s’est heurtée au refus de deux juges des trois juges que compte la Chambre.  

 

Le vendredi 20 avril 2018, la Cour pénale internationale, par le biais d’un document de 15 pages, a annoncé qu’elle refusait la liberté provisoire à Laurent Gbagbo. « La Chambre ne dispose d'aucune information susceptible de justifier la mise en liberté de l'accusé. En conséquence, ses constatations de la décision du 25 septembre 2017 restent valables aujourd'hui. Le seul changement de circonstances mentionné ci-dessus est que le Procureur a conclu avec la présentation de son cas », lit-on dans ledit document.

«La Chambre estime qu'il n'y a pas de changement de circonstances en ce qui concerne l'état de santé de M. Gbagbo. En réalité, conformément au rapport médical mis à jour, la Chambre est convaincue que la santé de M. Gbagbo est stable et qu'il reçoit traitement optimal pour son état de santé actuel et son âge », poursuit la note de la CPI. En octobre 2016, l’instance judiciaire, après un refus de libération provisoire  affirmait que «la détention demeure la seule mesure qui garantit la participation de Laurent Gbagbo au procès, et qu’elle est donc raisonnable, appropriée et nécessaire ». La CPI a opposé plusieurs refus aux demandes de la défense du fondateur du Front populaire ivoirien.

Ainsi, pour la 13ème fois, les avocats de Laurent Gbagbo n’ont pu convaincre les juges de libérer provisoirement leur client. Au grand désarroi des partisans du « Woody » de Mama qui continuent de croire cependant à la libération de leur mentor. Ils sont d’autant plus convaincus que François Soudan, directeur de publication, affirmait le 1er Octobre 2017 sur les ondes de RFI que « Laurent Gbagbo pourrait quitter la CPI fin 2017, début 2018 ».

 

 

 

Commentaires