Politique

Procès à la CPI : Blé Goudé dément avoir renoncé à faire entendre ses témoins

Procès à la CPI : Blé Goudé dément avoir renoncé à faire entendre ses témoins

Dans un communiqué signé par Diaby Youssouf, directeur de cabinet et porte-parole du ministre Charles Blé Goudé, l’ex leader  estudiantin dément l’information selon laquelle il aurait renoncé à faire entendre ses témoins à la CPI.  

 

Ci-dessous l'intégralité du communiqué:

 

 

Le jeudi 25 avril 2018, nous apprenions par voie de presse (l’inter n°5954) que le représentant de la CPI en côte d’ivoire, M. Nouhoun Sangaré, donnait l’information selon laquelle le ministre Charles Blé Goudé renonçait à faire entendre ses témoins. Le cabinet du ministre Charles Blé Goudé condamne cette énième propagande qui vise à déstabiliser les ivoiriens. M. Nouhoun Sangaré est dans le faux. Cette information n’émane ni du collectif des avocats du ministre ni d’une quelconque information rendue publique par la CPI. M. Nouhoun Sangaré, par ses différentes déclarations, s’écarte complètement de sa mission pour s’investir dans la désinformation et le mensonge. C’est ici la preuve de sa collusion avec le pouvoir actuel d’Abidjan et le lieu de s’interroger sur les intentions réelles ou inavouées de M. Nouhoun Sangaré. Quand on est le représentant d’une institution judiciaire internationale, censée être neutre, on doit prendre la mesure de ses responsabilités et se garder de propager des informations non fondées. Le cabinet du ministre Charles Blé Goudé dément formellement les affirmations de M. Nouhoun Sangaré et rassure les ivoiriens, les démocrates, les militants et sympathisants du COJEP que le ministre Charles Blé Goudé et son équipe de défense sont à pieds d’œuvre pour la manifestation de la vérité à l’issu de ce procès. « Ce n’est pas seulement ma libération que je ramènerai aux ivoiriens, mais c’est surtout avec le trophée de la vérité en mains que je retournerai dans mon pays », a déclaré le ministre Charles Blé Goudé. Le cabinet du ministre Charles blé Goudé tient à rappeler à M. Nouhoun Sangaré, son devoir de réserve et que sa mission en côte d’ivoire ne doit aucunement viser à livrer des informations infondées dans le seul but de plaire aux ennemis de la vérité. Le ministre Charles Blé Goudé saisit la présente occasion pour demander au représentant de la CPI en côte d’ivoire de maintenir la rigueur et le sérieux nécessaire à la conduite de sa mission en évitant de se comporter avec une légèreté non compatible avec l’importance du procès conjoint du président Laurent Gbagbo et ministre Charles Blé Goudé.

Cabinet du ministre Charles Blé Goudé

Diaby Youssouf

Directeur de cabinet et porte-parole du ministre Charles Blé Goudé

Commentaires