Politique

Prisonniers politiques/ Michel Gbagbo persiste et signe : « Nous comptons à ce jour plus de 200 prisonniers répartis dans 14 lieux de détention »

Prisonniers politiques/ Michel Gbagbo persiste et signe : « Nous comptons à ce jour plus de 200 prisonniers répartis dans 14 lieux de détention »

Poursuivi pour ‘‘divulgation de fausses informations’’ relativement à l’existence de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire, Michel Gbagbo, fils de l’ex-président ivoirien persiste.

« Nous comptons à ce jour plus de deux cent (200) prisonniers (civils et militaires) répartis dans quatorze (14) lieux de détention officiellement connus (12 en Côte d’Ivoire et 2 à l’extérieur). », fait savoir Michel Gbagbo dans un message émanant du secrétariat national chargé de la politique pénitentiaire et des détenus politiques du Front populaire ivoirien qu’il dirige.

Tout en dénonçant les conditions carcérales ‘‘inhumaines’’ qui exposent, selon lui, les détenus à des pathologies diverses (hypertensive, diabétique, cancéreuse, oculaire, herniaire, psychique, cardiaque, parasitaire et infectieuse) avec leur corolaire de décès (8 cas), Michel Gbagbo va loin en présentant le tableau de la répartition des prisonniers politiques en fonction des lieux de détention.

LIEUX DE DETENTION TOTAL
1 MACA 175
2 CAMP PENAL DE BOUAKE 4
3 ABENGOUROU 2
4 LIBERIA 7
5 LA HAYE 2
6 DIMBOKRO 4
7 KATIOLA 1
8 MAMA 4
9 MAN 3

10 BOUNDIALI 3
11 BOUNA 1
12 ECOLE DE GENDARMERIE 3
13 TOUMODI 2
14 HOPITAL PSYCHIATRIQUE DE BINGERVILLE 1
TOTAL 212

Une pierre dans le jardin du régime d’Abidjan selon lequel il n’existe pas de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire.

Commentaires