Politique

Présidentielle: plus de 179 000 maliens votent dans le calme en Côte d’Ivoire

Présidentielle: plus de 179 000 maliens votent dans le calme en Côte d’Ivoire

Quelque 179 260 maliens vivant en Côte d’Ivoire ont commencé à voter, dimanche matin, dans le calme pour l’élection présidentielle de leur pays qui doit départager 24 candidats en lice, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Selon le Consul général du Mali à Abidjan, Missa Traoré, ce sont au total « 343 bureaux qui sont ouverts dans la zone d’Abidjan pour 147 260 inscrits et 90 bureaux avec 32 000 électeurs pour le Consulat de Bouaké (centre ivoirien)» .

Mme Gnakalé Sidibé  rencontrée dans un bureau de vote situé dans la commune de Cocody (Est d’Abidjan) se dit « heureuse de prendre part à ce vote ». « Nous souhaitons avoir un président qui pourra nous aider, maintenir notre pays en paix », a insisté l’électrice.

Ibrahim Traoré également soucieux de la paix dans son pays a confié à APA qu’il a  «voté l’homme » de son choix priant pour que sa partie «ne replonge  plus dans la guerre ».

L ‘Ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Ousmane Ag Rhissa, invite pour sa part ses compatriotes à ne pas rater ce « moment extrêmement important  dans l’histoire de notre pays»   .

« Je souhaite que cela soit un jour de vote pacifique .La campagne s’est déroulée dans le calme sans incident »,  a indiqué le diplomate en poste à Abidjan, après avoir accompli son devoir civique à l’Ecole primaire publique Château d’eau dans le quartier résidentiel de Cocody,  remerciant dans la foulée les autorités ivoiriennes.

Les observateurs sont également satisfaits du bon déroulement du scrutin en terre ivoirienne. « Nous étions présents au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) locale. Nous avons assisté à la mise en place et l’on note que le travail était très bien fait », s’est réjoui,  Ignace Tiaplé de la Plateforme des associations et organisations de la société civile (PLAFOND)  qui a déployé « plus d’une cinquantaine d’observateurs  dont 10 à Abidjan ».

Comme point fort de ce scrutin, Ignace Tiaplé, note que « devant chaque bureau de vote est affiché le nombre d’inscrits par bureau de vote .Aucun électeur ne peut  avoir de difficultés pour retrouver son bureau de vote» .

Les électeurs choisiront entre 24 candidats dont une femme ainsi que le président sortant Ibrahim Boubacar Kéïta et Soumaïla Cissé, le chef de fil de l’opposition.

Commentaires