Politique

Présidentielle de 2015 : Des militants Pdci pour la candidature d’Essy Amara

Présidentielle de 2015 : Des militants Pdci pour la candidature d’Essy Amara

L’appel de Daoukro fait toujours grincer les dents chez les militants du Pdci-Rda, très remontés contre leur président, Henri Konan Bédié. La Coalition France-Europe, Amérique et les Ivoiriens de l’extérieur, L’Idéal Félix Houphouët-Boigny, la Coordination Pdci-Rda France / Europe, le Comité de crise et digestion du Pdci-Rda de l’extérieur et le Mouvement ivoirien de soutien à Essy Amara (Misea) ont rendu public une déclaration commune dans laquelle ils condamnent l’acte posé par Bédié. 

Ils vont même plus loin, en proposant la candidature d’Essy Amara à la présidentielle de 2015 pour le compte du Pdci-Rda.
Dans cette déclaration, Nestor Koffi (membre du Bureau politique), Joël Tchétché et Joël Ettien Kangah indiquent qu’«aucun vrai militant digne de ce nom ne peut accorder du crédit à l’appel de Daoukro. Cette énième sortie hasardeuse du président Henri Konan Bédié doit permettre à tous les militants de se mobiliser et de défendre les résolutions du 12ème congrès souverain d’octobre 2013». Avant d’ajouter : «Tous les militants de France et d’Europe disent NON à l’appel de Daoukro. Nous pensons qu’il convient de nous donner une alternative crédible conformément à ce qui a été décidé et arrêté par le XIIème congrès de 2013. D’abord parce que c’est un droit inaliénable à tout parti digne de ce nom de disposer de son propre destin et contribuer à la démocratie en participant aux grands rendez-vous électoraux. C’est une aberration de penser que le plus vieux parti de ce pays, le Pdci-Rda, doit se subordonner à un petit parti sorti de ses entrailles. Nous les vrais militants du Pdci-Rad n’iront pas créer un nouveau parti. Nous resterons pour défendre notre parti et la meilleure défense pour notre parti, c’est de ne pas trahir nos militants de base, les secrétaires de section, les secrétaires généraux, en ne transgressant pas les résolutions de notre dernier congrès», ont-ils fait savoir dans cette déclaration. Et d’appeler tous les militants du Pdci-Rda à s’opposer avec courage, mais pacifiquement, à ce déni de démocratie, qui, selon eux, est un acte de mal gouvernance. Faisant savoir qu’aucune délégation de France et d’Europe ne suivra l’appel de Bédié. 
Ils font savoir qu’ils ont commandé une enquête d’opinion pour désigner la meilleure personnalité au Pdci capable de rassembler et réconcilier les Ivoiriens. Les sondages effectués dans les délégations d’Europe sur plusieurs hauts cadres et dignitaires du Pdci, révèlent-ils, désignent unanimement M. Essy Amara comme celui qui pourrait réconcilier les Ivoiriens et garantir une stabilité durable à la Côte d’Ivoire. Les signataires de la déclaration invitent donc tous les militants du Pdci à soutenir la candidature de l’ex- ministre Essy Amara à la Convention de leur parti pour la désignation du candidat du Pdci-Rda aux élections présidentielles de 2015. 

Marcellin BOGUY

Commentaires