Politique

Présidentielle au Mali: IBK en quête des voix des expatriés maliens au Gabon

Présidentielle au Mali: IBK en quête des voix des expatriés maliens au Gabon

Les joutes électorales maliennes s'exporte jusqu'au Gabon. Candidat à sa propre succession, le président sortant du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, s'est rendu lundi 23 juillet à Libreville où il a animé un meeting, sans avoir de contact avec les officiels gabonais. Le pays est un important vivier électoral car beaucoup de Maliens ont migré vers le Gabon, ancien eldorado pétrolier du Golfe de Guinée.

Sitôt arrivé à l'aéroport Léon Mba, Ibrahim Boubacar Keita s'est rendu sous escorte de la garde Républicaine gabonaise au palais des sports dans le 3ème arrondissement où l'attendait entre 7 et 8 000 Maliens, selon les organisateurs.

Tout de blanc vêtu, le président-candidat malien s'est adressé à ses compatriotes en bambara. Se présentant comme l'homme de la situation, il a demandé à ses compatriotes de faire une lecture lucide entre le Mali d'il y a cinq ans et celui d'aujourd'hui. « L'essentiel c'est qu'une élection apaisée, transparente et crédible ait lieu au Mali, consensuelle même communielle... que chacun conçoive comme un moment de fête, de fête de la démocratie. Pas d'affrontement, pas de haine ! »

Ibrahima Boubacar Keïta s'exprimait devant une foule conquise. « On est trop fiers de lui, c'est lui la solution », lance un homme repris par le choeur. « Y'a pas match ! », renchérit une femme.

Le Gabon accueille une forte colonie malienne très active dans la distribution, le bâtiment et les petits métiers. Quelque 27 000 Maliens sont inscrits sur la liste électorale, selon Habib Sylla, Haut commissaire des Maliens de l'étranger.

Commentaires