Politique

Présidentielle 2020/ Dans la tête de Bédié (1)

Présidentielle 2020/ Dans la tête de Bédié (1)

Avec ou sans son allié du RHDP, le PDCI a toutes les chances de remporter la présidentielle 2020. Son président Henri Konan Bédié le sait. Ce qui explique ses récentes positions tranchées. Voici les chances du parti de Félix Houphouët Boigny de revenir au pouvoir d’Etat.

Réaménagements techniques, pardon général aux visées électoralistes, riposte graduée à la hauteur des sorties musclées des sofas du RDR ainsi que de la tergiversation  du parti au pouvoir sur la question du parti unifié, Henri Konan Bédié est plus que confiant sur les chances de sa formation politique de reprendre le palais présidentiel.

Le ticket Yasmina-KKB

Yasmina Ouégnin, député de Cocody et Kouadio Konan Bertin (KKB), ex-député de Port-Bouet et candidat à la présidentielle 2015 ont tous deux une stature nationale qui leur confère l’étoffe nécessaire pour prétendre à la magistrature suprême. Yasmina, symbole du refus de la pensée unique, est adulée par la société civile.  L’affection que les Ivoiriens vouent à son père, ex-chef du protocole du Président Houphouet Boigny en raison de sa loyauté et de son humilité, y est également pour quelque chose. Elle engrange de la popularité au sein de ceux qui ne supportent plus le diktat de Bédié, président à vie du parti, symbole de l’immobilisme gérontocratique. De même, la ravissante dame ratisse large dans l’opposition significative notamment au FPI. La récente visite du député Youté, son émissaire, le 15 juin dernier, dénote de l’embellie que connaissent les relations entre celle qui incarne le renouveau au PDCI et le digne héritier naturel de Gbagbo, Charles Blé Goudé. Du reste, son suppléant dans la commune de Cocody, Koudougnon Philibert, est issu du FPI.

A suivre

Commentaires