Politique

Présidentielle 2020: Abel Djohoré (RDR) dénonce un pacte Soro - PDCI

Présidentielle 2020: Abel Djohoré (RDR) dénonce un pacte Soro - PDCI

La présidentielle 2020 s'annonce d'ores et déjà avec des suspicions et autres coups bas. Abel Djohoré, ancien membre des Forces nouvelles, dénonce un rapprochement entre des proches de Guillaume Soro et le PDCI.

 

L'agacement d'Alassane Ouattara face au silence d'Henri Konan Bédié concernant le parti unifié est peu à peu en train de livrer ses secrets. C'est que le président d'honneur du Rassemblement des républicains (RDR) et le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) peinent, jusque-là, à accorder leurs violons à propos de l'alternance 2020.

Alors que le « Sphinx de Daoukro » s'active pour faire d'un militant actif du PDCI, le candidat du RHDP pour la présidentielle de 2020, le président ADO indique quant à lui que tout le monde pourra se présenter, et que seul le meilleur sera retenu. Cette dissension a créé un certain froid entre les deux locomotives de la coalition au pouvoir.

D'un autre côté, les relations entre Guillaume Soro et le président Ouattara ne sont pas au beau fixe. En effet, depuis la découverte d'une cache d'armes au domicile de Souleymane Koné Kamaraté dit Soul to Soul, le chef du protocole de président de l'Assemblée nationale, les rapports Ouattara - Soro se sont quelque peu dégradées.

Après une brève accalmie, l'ancien Premier ministre vient de manifester son mécontentement, par téléphone, vis-à-vis du président ivoirien à propos de l'affaire de drone-espion qui survolent ses résidences et ceux de ses proches ces derniers temps.

C'est dans ce contexte particulier au sommet de l'Etat que le député Abel Djohoré soupçonné encore une alliance entre les pro-Soro et les pro-Bédié. Le secrétaire général adjoint du RDR est d'ailleurs formel dans sa révélation : « Le PDCI et l'entourage de Soro ont signé un pacte à Paris. » Il s'est également attaqué à Alain Lobognon, proche de Soro, qui a récemment affirmé que les conditions sont réunies pour que Soro soit candidat en 2020.

Notons que lors d'une interview à JA, Bédié avait déclaré que Soro est « son protégé ». De même, de retour d'un long séjour européen, Guillaume Kigbafori Soro avait rendu une visite de courtoisie à son « parrain ». Au sortir d'un tête-à-tête entre le « père » et le « fils », le PAN avait affirmé : « Le Président Bedié m’a recommandé d’œuvrer à l’apaisement, de faire en sorte qu’avec le Président Ouattara et l’ensemble des acteurs politiques nous puissions contribuer à la stabilité, au retour de la confiance dans la grande famille RHDP. Je suis très heureux d’avoir pu le voir et de bénéficier de ses sages conseils pour que la tranquillité et la paix prévalent dans notre pays. »

C'est dire combien l'ancien président ivoirien a une certaine influence sur l'ancien leader syndical. Ce rapprochement ne serait donc pas vu de bon œil du côté de la rue Lepic, le siège du RDR.



afrique-sur7.fr       

Commentaires