Politique

Politique/Remue-ménage au FPI- Les partisans exilés appellent à la démission de Affi

Politique/Remue-ménage au FPI- Les partisans exilés appellent à la démission de Affi

La coordination du Front populaire ivoirien (FPI) en exil a appelé son président, Pascal Affi N’Guessan, à quitter ses fonctions, en raison de l’invalidation de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidence du parti.

Le premier responsable de la coordination du FPI en exil, Emile Guirieoulou, a appelé les militants et les comités régulateurs de ce principal parti d’opposition à faire pression sur leur président, Pascal Affi N’Guessan, pour l’inciter à quitter son poste, selon un communiqué officiel.

 
« Un adversaire à combattre »

« Pour la coordination FPI en exil, en recourant à la justice en lieu et place des instances internes de son parti, Affi N’Guessan a cessé d’être le président du FPI, et il doit être vu comme un adversaire à combattre. La coordination FPI en exil demande aux militants du parti de prendre acte du fait qu’Affi N’Guessan n’est plus le président du FPI et d’exiger du comité de contrôle et du comité central la prise des mesures appropriées en déclarant vacante la présidence du parti », a indiqué l’ex-ministre de la Fonction publique du régime Gbagbo.

Les membres du FPI en exil ont ajouté qu’un retour de leur champion, Laurent Gbagbo, serait le moyen de « ramener la paix et la cohésion au sein du FPI ». « Nous exhortons les militants à demeurer mobilisés et vigilants et à entreprendre, partout, dans toutes les bases, des actions démocratiques pour bouter Affi N’Guessan hors de la direction du FPI », a conclu Emile Guirieoulou.


*Source: Afrik.com 

Commentaires