Politique

Politique- Depuis son retrait, Tiburce Koffi se lâche: «Gbagbo en prison, c'est la Côte d'Ivoire qui est en prison chez les Blancs»

Politique- Depuis son retrait, Tiburce Koffi se lâche: «Gbagbo en prison, c'est la Côte d'Ivoire qui est en prison chez les Blancs»

Après le buzz de son dernier livre et intitulé "Non à l'appel de Daoukro" qui s'est d'ailleurs accompagné de son limogeage de son poste à l'INSAAC, Le célèbre journaliste et écrivain Tiburce Koffi ne tarit pas de révélations et de discours "crus" autant les uns que les autres. C'est ainsi qu'après sa confession impliquant Laurent Gbagbo dont nous vous parlions ce matin, l'ex-directeur général de l'INSAAC vient de se faire entendre.

C'est depuis les Etats-Unis, pays où réside notamment sa progéniture et où il a trouvé refuge,liberté et "repos" selon ses propres termes que l’écrivain a choisit de se prononcer sur la présence de Laurent Gbagbo à la Haye, présence qu'il qualifie d'ailleurs de honte pour le pays et toute l’Afrique.

L'ayant contacté au moyen des nouvelles technologies de la l'information et de la communication, Tiburce Koffi a bien voulu nous confier ceci:

« Il faut qu’on comprenne que Laurent Gbagbo en prison, c’est la Côte d’Ivoire qui est en prison chez les Blancs. Et ce symbole m’exaspère. Je ne peux plus le supporter. C’est une capitulation pour l’Afrique, c’est une honte », a t-il indiqué avant de poursuivre.

« J’ai commencé à m’attaquer au régime de 
Laurent Gbagbo à partir du 23 mars 2004. Et puis, quatre ou cinq mois après, un jour je vais à la banque, je vois que je n’ai pas de fric. Ils ne m’ont pas payé, quoi. Je comprenais : je m’attaque au président, il est tout à fait normal qu’on ne me paie pas. Il paraît que quand Laurent Gbagbo a appris que les gens ont supprimé mon salaire depuis 4 mois, il les a appelés et il leur a dit : « en quoi ça vous regarde, les palabres entre Tiburce Koffi et moi ? Reversez lui son salaire ».

Les gens m’ont reversé mon salaire avec rappel. Pour une fois, j’ai été millionnaire dans ma vie ! Aujourd’hui, je regrette un peu, je me dis qu’est-ce que j’ai fait comme ça à Laurent ? Est-ce que ce n’est pas ce que je suis en train de payer ? Cet homme m’aimait, était prêt à me gâter, m’aurait couvert de millions, et rien que pour défendre des idées et une cause, je l’ai abandonné .

[Ce qui lui arrive] est injuste. On ne va pas me dire que dans cette affaire, M.
Laurent Gbagbo a pris un pistolet pour tuer ses partenaires à lui. Mais c’est Laurent Gbagbo, Blé Goudé et les partisans de M. Gbagbo qui sont en prison. La rébellion a commis plus de crimes que le camp Gbagbo. Aucun d’entre eux n’est en prison. Moi, ça me fait mal. »

Tiburce Koffi pourrait être qualifié aujourd'hui de "réserve à révélations qui s'apprête à exploser". En tout cas, l'écrivain n'en a pas fini, il compte parler, écrire et publier pour partager toutes ses informations avec la Côte d'Ivoire entière.

Face à un tel changement de comportement, seul son ami et ex-collègue, Venance Konan s'est exprimé mais ni Henri Konan Bédié le président du PDCI-RDA, ni le chef de l'Etat Alassane Ouattara n'y ont encore rebondi.

Nous vous reviendrons.


Commentaires