Politique

PDCI/ Bédié en colère: « Ceux qui se rendront à cette AG du Parti Unifié seront exclus »

PDCI/ Bédié en colère: « Ceux qui se rendront à cette AG du Parti Unifié seront exclus »

Ce n’est un secret pour personne, le torchon brule entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) été ignoré en ce qui concerne l’assemblée générale constitutive du parti unifié, prévue le lundi 16 juillet. Une situation qui n’est pas du gout du président du parti qui est monté créneau. Bédié a proféré des menaces à l’encontre des dissidents, surtout que ceux qui se rendront à cette AG seront exclus du PDCI.

 

Le divorce est consommé entre Ouattara et son allié politique Bédié. Ces deux frères politiques du RHDP ne semblent plus manger dans la même assiette. Ainsi à la suite de son refus d’aller au parti unifié avant la présidentielle de 2020, Bédié en a payé le prix. Le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a été mis à l’écart de toutes prises de décisions à la tête de l’Etat. Ouattara est en marche vers le parti unifié en ignorant le PDCI et son président Henri Konan Bédié.

Ce jeudi 12 juillet, à la télévision ivoirienne, a été annoncé qu’une Assemblée générale constitutive du Parti Unifié (RHDP) se déroulera à Abidjan, le 16 juillet prochain. A cette AG, le PDCI n’a été invité et son président ignorer. Une situation qui a mis Bédié dans une colère qui est allé jusqu’à proférer des menaces à l’encontre des dissidents au sein de sa formation politique. Il a déclaré que ceux qui se rendront à cette AG constitutive seront systématiquement exclus du parti.

« Pour notre part, nous n'irons pas à la création d'un autre parti en dehors du PDCI-RDA. Nous sommes et nous demeurons dans le PDCI-RDA. Tout le reste ne nous concerne pas. N'empêche, ceux qui n'y seront pas (aux obsèques de Jean Konan Banny, le lundi 16 Juillet à Yamoussoukro) et qui iront à cette AG constitutive du parti unifié, se seront exclus par eux-mêmes. Car ils n'y vont pas en tant que PDCI-RDA », a déclaré Henri Konan Bédié.

Cette déclaration du président de parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), rendue publique par nos confrères du quotidien Nouveau Réveil, témoigne encore une fois de la discorde qui existe avec le pouvoir. Si certains observateurs politiques affirment que Ouattara aurait réussi à diviser le PDCI, Bédié semble rester maître de son jeu et campé sur sa décision. Reste à voir la suite des évènements…

Commentaires